1911- 1919 1938-1941: le marathon militaire de Georges Gras

2GEORGES GRAS - copie (2)Natif d’Anzin (Nord) où il a vu le jour le 27 mai 1890, Georges Gras, de la classe 1910 est appelé sous les drapeaux le 2 octobre 1911. Il y restera deux ans et quarante cinq jours (aux environs du 16 novembre 1913)

Ingénieur, ancien élève de l’école industrielle supérieure, c’est le 4 août 1914 qu’il est enrôlé comme caporal télégraphiste au sein du 243ème Régiment d’Infanterie (51DI, 5ème bataillon).

Participation  à la première bataille de la Marne (septembre 1914),

-Passage dans le pays rémois ( septembre 1914- 24 mai 1915),

-Combats en Artois (juin 1915)

-Retour en Champagne (septembre 1915-début janvier 1916),

-Offensive de Verdun (21 février 1916-Juin 1916)

Dissolution du 243 ème RI

img062 craonne - copie1 juin 1916 Dissolution du 243 ème RI, incorporation au sein du 233ème RI (51DI, 16 ème Cie, 4ème bataillon)

GEORGES GRAS PORTRAIT-Bataille de la Somme (juillet -septembre 1916,

-Retour en Champagne (novembre 1916-février 1917)

-Offensive du Chemin des Dames (16 avril 1917- 22 avril 1917),

-Bataille de Flandres (Avril 1917),  nouveau passage à Craonne (février 1918)

-Batailles en Champagne-Picardie (mars 1918 -juillet 1918),

-Combats en Alsace (29 août 1918)

-Entrée en Lorraine libérée (17 novembre 1918),entrée en Allemagne (22 novembre 1918),

Dissolution du 233 ème RI

15 janvier 1919.-le 233ème RI passe de la 1ère DI à la 51 DI.

Dissolution du 233 ème dont les éléments sont répartis dans les 33èle et 73 ème RI. Georges Gras se retrouve alors dans le 33 ème RI (34 ème Compagnie), le régiment du capitaine Charles De Gaulle.

Démobilisation le 15 août  1919

 Rappelé sous les drapeaux en 1940

Après avoir déjà tant donné à la Nation, Georges Gras (plus de 7 années sous les drapeaux et au coeur des plus violents théâtres d’opération), quincaillier-électricien constructeur à Guignicourt (Aisne) sera à nouveau rappelé sous les drapeaux lors de la Seconde Guerre Mondiale.

-Mobilisation de 8 jours en 1938.

Marié, père de cinq enfants il est rappelé sous les drapeaux le 25 août 1939 et affecté à la DAT des Ardennes comme commandant la DCA de Liart.

Cerné le 15 mai 1940 par les colonnes blindées allemandes à Liart il est capturé le 23 mai 1940 près de Draize (Ardennes)

Prisonnier au  camp Oflag XB

 oflag-xb

Interné au camp Oflag XB  à Nienburg-sur-Weser (1) il y restera jusqu’en mai 1941, rapatrié le 5 mai 1940 en qualité de père de famille nombreuse. Retour à Guignicourt le 6 mai 1941. Démobilisé le 5 septembre 1941 par le centre de démobilisation de Laon.

Parti avec le grade de caporal en août 1914, Georges Gras a terminé la Première guerre mondiale avec le grade de Lieutenant sur nomination du président Poincaré le 6 septembre 1918.

Aurait dû passer au grade de capitaine  en 1925 s’il avait effectué une période de 25 jours. Aurait dû être nommé à ce grade en 1940. Il n’a jamais eu cet honneur pourtant mérité. « Si cette nomination n’est pas ratifié »écrivait avec humour Georges Gras (âgé de 55 ans)  le 3 juin 1945, « je me trouverai dégagé de toute obligation militaire par l’âge et je ne pourrai assurer ainsi avec autorité le commandement auquel je serai invité. »

(1) A propos de l’Oflag XB

http://oflag-xb.monsite-orange.fr/

http://www.memoireetavenir.fr/doc/Copie_de_Copie_de_Sonnenberg.pdf

http://www.maginot.org/metrich/oflag_xb_fr.htm

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s