94/journal de la grande guerre: le 6 novembre 1914

6 novembre 1914

Journal du rémois Paul Hess (extraits)

Nuit passée dans le calme absolue. Brouillard intense toute la journée dans une ville sans aucune lumière, ce qui rend la circulation difficile.

Paul Hess note un avis important dans « le Courrier »: « à partir du 6 novembre la circulation de la population civile est interdite sur les ponts du canal de 19 heures à 6 heures sauf pour les personnes munies d’une autorisation spéciale délivrée par le général commandant la division, par le général commandant d’armes ou par le maire de Reims. »

Autre communiqué « aux propagateurs de fausses nouvelles. »

Certaines personnes colportent sans discernement des bruits mal fondés, qui provoquent dans la population de la ville des alarmes injustifiées; nous les prévenons charitablement qu’elles s’exposent de ce fait à de graves désagrément (…)

« C’est ainsi qu’on a parlé ces jours-ci de sommations lancées par les Taubes, sans qu’aucune enquête civile ou militaire ait pu établir la moindre trace. Nous rappelons d’ailleurs à ce propos que toute personne qui, éventuellement posséderait un renseignement de ce genre, doit le communiquer aussitôt à la police pou à l’autorité militaire. »

6 novembre 1914. – Reims. – Des obus sont encore lancés vers 11 heures du matin ; craignant la violence du bombardement des jours précédents, une grande partie de la population s’abrite dans les caves ou gagne les alentours de la ville, vers la Haubette.

http://www.editionsfradet.com/14-18-dans-la-marne.html

Nouvelles du 118 ème RIT:  Décision du 6 novembre 1914. – Mailly-Champagne

*Départ du commandant Gaillard. – Le lieutenant-colonel ne voit pas s’éloigner sans tristesse, du régiment, le commandant Gaillard, qui passe au dépôt ; il espérait conserver avec lui jusqu’à la fin de la campagne, ce vieux combattant de 1870 qui, après avoir vu la défaite de l’Année terrible aurait certainement contribué à la Victoire de 1914 et à la Revanche.

*Marche du 4 novembre. – Malgré le peu d’entraînement des hommes, le mauvais temps, l’état des routes, le régiment s’est admirablement comporté dans l’étape de Vrigny à Mailly-Champagne puisqu’il n’a pas laissé un homme en arrière ; c’est d’un bon présage pour l’avenir et le lieutenant-colonel compte bien que le 118e, depuis hier au feu, saura maintenir la bonne réputation qu’il a acquise depuis trois mois.

LA SUITE SUR…

http://vieuxpapiers.canalblog.com/archives/2005/11/06/950474.html

Secteur sud-est d’Ypres, journée du 6 novembre 1914

L’ordre  d’opérations du 16e C.A. pour le 6 novembre porte l’offensive dans les mêmes conditions qu’hier. Le groupement Moussy doit maintenir l’ennemi dans le parc et le château d’Hollebeke pour favoriser la progression du groupement Olleris.

http://amphitrite33.canalblog.com/archives/2010/10/15/19339044.html

Fusillés de la Der des Ders : des Savoyards passés par les armes

A lire sur le site du Dauphiné Libéré

Capture d’écran 2014-10-30 à 18.26.59

Sur les 668 militaires fusillés par l’armée française en 1914-1918, les Savoyards sont au nombre de six à avoir été condamnés à mort par une juridiction de guerre, puis passés par les armes.

http://www.ledauphine.com/france-monde/2014/10/25/fusilles-de-la-der-des-ders-des-savoyards-passes-par-les-armes

Ecrivain mort le 6 novembre 1914

Georges Battanchon – 1879 – Tué le 6 novembre 1914 au Kemmel (Belgique) Né à Tlemcen (Algérie). Etudes au lycée de Mâcon, licence de lettres à Lyon. Il enseigne à Paris à l’Ecole Alsacienne. Sous-chef de cabinet sous le ministère Barthou en 1913. Auteur d’un recueil de poésies : Brumes et Reflets.

http://andrebourgeois.fr/ecrivains_morts_a_la_guerre.htm

France.-Les forces  alliées sont maintenant sur la rive droite de l’Yser, où elles progressent peu à peu. Nous avançons également dans le Santerre, près de Roye, et partout ailleurs l’offensive ennemie a été brisée.

Le Président de la République, qui vient de parcourir le front, a adressé au ministre de la Guerre une lettre éloquente où il rend un hommage mérité à nos soldats.
La France et l’Angleterre ont déclaré officiellement la guerre à la Turquie.
L’armée russe a pris la ville de Bayazid dans l’Arménie turque, et les croiseurs anglais ont bombardé Jaffa, en Syrie, tandis que le gouvernement de Londres proclamait l’annexion de l’île de Chypre occupée par lui depuis 1878. Sir Edward Grey déclare aussi que le Royaume-Uni respectera les lieux-saints de l’Islam.
Marine.-Un combat naval où un croiseur britannique a été coulé a eu lieu au large du Chili. Par contre, un croiseur allemand l’Yorck a coulé sur une mine à Wilhelmshaven, dans golfe de Jahde.
Espagne.-Le président du Conseil espagnol, M.Dato a insisté aux Cortès sur sa volonté de garder la stricte neutralité

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s