(Diaporama) 116/Journal de la grande guerre/ 28 novembre 1914

Journal du rémois Paul Hess (extraits)

« Bombardement au cours de la nuit. Nous devons nous relever deux fois, car les obus tombent de nouveau dans le quartier du Jard. Vers 1 heure du matin, il en arrive un entre autres, qui éclate en face, à peu de distance de notre domicile actuel (…) 

Sur le matin, nous regagnons les chambres fatigués et, après nous être recouchés pour la seconde fois, nous commençons à sommeiller quand nous sommes encore réveillés par les cris: « Au feu ». Il est environ 5 heures. Des obus incendiaires ont explosé dans le chantier du boisDravigny, au coin de la rue du Jard et de la chaussée du Port (…)

Le bombardement a fait encore des victimes. Un ouvrier tournant à bras la machine pour l’impression du journal L’Eclaireur a été tué, paraît-il, pendant son travail (…) »

A savoir aussi

Cormontreuil. – Bombardement violent; 27 soldats sont tués; plusieurs maisons sont détruites.

http://www.editionsfradet.com/14-18-dans-la-marne.html

Décisions du 118 RIT cantonné à Verzenay: « le pain pas mangé par les poilus ira aux chevaux. »

Les commandants de Compagnie feront ramasser chaque jour tout le pain inutilisé par leurs hommes. Ce pain sera remis au sergent artificier du bataillon qui le distribuera à titre de supplément aux chevaux de trait du bataillon ; ces chevaux étant insuffisamment nourris avec la ration réglementaire.

http://vieuxpapiers.canalblog.com/archives/2005/11/28/1012546.html

Dans L’illustration du 28 novembre 1914

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jean de La Ville de Mirmont tué le 28 novembre 1914 à Verneuil (Moussy-Verneuil), Aisne

JdeLaVilleWUn talentueux écrivain. Peu connu mais toujours lu depuis la parution de ses premiers poèmes (à partir de 1903), de son « Horizon chimérique » (1911-1912) dont quelques poèmes seront ultérieurement mis en musique par Gabriel Fauré et plus récemment parJulien Clerc, et encore de son original roman à la tonalité toute contemporaine : « les dimanches de Jean Dézert » (1914), Jean de La Ville de Mirmont enchante nos lectures.

http://voirdit.blog.lemonde.fr/2013/11/28/jean-de-la-ville-de-mirmont-tue-le-28-novembre-1914-a-verneuil-moussy-verneuil-aisne/

Dossier fort intéressant sur cet écrivain

http://www.chemindesdames.fr/photos_ftp/contenus/LCDD%2023%20web.pdf

Une de journaux du 28 novembre 1914

396_001Surlevif3

Lu dans le Miroir en date du samedi 28 novembre (N°du 13 décembre 1914)

France.-Le ralentissement du feu de l’artillerie ennemie a été partout constaté en Flandre et dans le nord de la France. On signale, dans l’ensemble, que deux attaques d’infanterie près de Dixmude et des rencontres partielles dans l’ Argonne.

Le Président de la République a remis la médaille militaire au général Joffre, qu’il a été visiter au grand quartier général (voir un journal de guerre précédent)

Russie.-Bien qu’aucun bulletin officiel nouveau ne soit publié par le grand duc Nicolas, on évalue maintenant à trois le nombre des corps d’armée allemands cernés entre Wartha et Vistule.

Autriche.-La panique s’accroît en Autriche où d’aucuns réclament la conclusion de la paix avant que le démembrement de l’empire ne soit total.

Aviation.-On affirme que dans le raid effectué à Friedrichshafen par les aviateurs anglais plusieurs  Zeppelin auraient été détruits.

Pillage.-Les Turcs ont organisé le pillage à Jérusalem; c’est sans doute pour se venger des défaites qui leurs sont infligées coup sur coup par les Russes en Arménie.

Un grand nombre de prisonniers de guerre faits par l’armée russe dans les rangs des Slaves d’Autriche  demandent à servir parmi leurs vainqueurs.

Image5-580x435
Guerre 1914-1918. « Autour du champ de bataille de Varreddes » : tombes de braves tombés au champ d’honneur. Photographie parue dans le journal « Excelsior » du samedi 28 novembre 1914.

Photo en tête: Une auto blindée belge en action près de Lombaertzyde (Le Miroir du 29 novembre 1914)