252/journal du13 avril 1915: Roland Garros fait prisonnier

Carnets du Rémois Paul Hess (extraits)

A 17 heures six ou 7  obus incendiaires arrivent subitement dans les environs de la Place Royale; m’un sur l’immeuble de la Société générale, d’autres, cours du Chapitre; rue Carnot et enfin le dernier, dont je puis avoir une bougie non brûlée, rue de l’Université. Trois ou quatre commencements d’incendie sont rapidement éteints par les pompiers de la ville et ceux de Paris.

Roland Garros fait prisonnier

rolandphoto-resp212Contraint de se poser en raison d’une panne, il sera fait prisonnier le 13 avril 1915 et ne parviendra à s’échapper que trois ans plus tard.

http://www.ladressemuseedelaposte.fr/Roland-Garros-un-aviateur-un

N’étant pas parvenu à incendier en totalité son avion, il est fait prisonnier et les restes de l’appareil sont confiées à Anthony FOKKER, ingénieur néerlandais réputé, travaillant pour les Allemands, qui adapte le dispositif en moins d’une semaine.

Prisonnier en Allemagne Roland Garros va connaître dés les débuts une détention très dure.

Détenu récalcitrant, ne songeant qu’à s’évader, il est transféré de camp en camp à de nombreuses reprise ce qui ne l’empêche pas, à chaque fois, de concevoir un plan nouveau.

Il parvient notamment à faire parvenir en France une grille qui lui permettra, à partir de lettres banales, de donner des informations précises sur sa détention. Ainsi, courant octobre 1917, il commence à bâtir avec ses amis en France, dont Saulnier, un plan où le terrain de football du camp pourrait être transformé en zone d’atterrissage.

Engagé avec ses camarades dans la construction d’un certain nombre de tunnels, il connait le transfèrement, quelque fois à seulement quelques mètres de la sortie, quant ce n’est pas l’abandon du projet achevé, ainsi lors d’un ouvrage débouchant dans un cimetière, fruit d’une topographie des lieux mal maîtrisée.

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Roland_Garros_biographie_Par_Joel_Vergne.pdf

Aviation: deuxième victoire de Jean Navarre

13 avril 1915 – Deuxième victoire . –Du côté de Verdun à Sainte Ménehould Navarre armé d’un pistolet et Gérard, son mécanicien, d’un mousqueton tirent et atteignent le moteur d’un Aviatik qui pique et s’enfuit. A cent mètres du sol il est abattu par l’infanterie. Cette victoire est officialisée. L’équipage est fait prisonnier.

http://www.navarre-jean.com/sesvictoires.htm

Utilisation de gaz à Suippes

3 avril 1915 : Au nord-Est de Suippes, on a employé des projectiles avec production de gaz suffocant.

http://www.floressas.com/histoire/vignal_louis_gaz.htm

Rupert Brooke, le poète anglais enterré sous les oliviers de Skyros

le poète Rupert Brooke repose aux « Tris boukès », dans l’île de Skyros, dans les eaux de laquelle il mourut, à bord d’un navire hôpital anglais, le 23 avril 1915.
Fils d’un professeur à Rugby, où il naquit en 1887, il était passé par Cambridge (King’s college 1913), où son don de poète se manifesta et fut admiré (Bloomsburry group, Georgian poets, Dymock poets).
Journaliste pour the Westminster gazette, il parcourut les USA (1912), le Canada, vécut à Tahiti (où il engendra une fille avec une tahitienne). Il eut des liaisons et fiançailles passagères avec des actrices (Cathleen Nesbitt, Noel Olivier), mais semble avoir été habité par son uranisme, manifesté dès sa scolarité: il écrivit d’un garçon « one with the form of a Greek God »… Prémonition?

http://www.info-grece.com/forums/13-avril-1915-rupert-brooke-le-poete-anglais-enterre-sous-les-oliviers-de-skyros

Aviation: 13 avril 1915 : naissance de l’escadrille V 109. 

L’escadrille V 109 est créée le 13 avril 1915 sur le terrain de Villacoublay. Elle est engagée dès mai 1915 en Artois en liaison avec les autres armes et reçoit des éloges pour ses résultats en opération. Sa mission d’origine est la chasse mais bientôt elle opère à la bombe contre les voies de communication et les réserves de l’ennemi. En 1916, basée à Nancy, elle participe aux combats de Verdun puis à ceux de la Somme. Devant les progrès du développement de la chasse et de la DCA ennemie, l’escadrille se spécialise dans le bombardement de nuit. Son action dans les Flandres lui vaut une citation à la fin de l’année 1917. Elle est réunie à la V 125 ainsi qu’à deux autres escadrilles pour composer le 8e groupe de bombardement au printemps de 1918.

http://anfas.fr/escadron/2-93.html

Ecrivain mort à la guerre

Rober Hertz – 1885 – 13 avril 1915 à Marcheville (Woëvre-Lorraine)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Hertz

Lu dans le Miroir en date du mardi 13 avril

Belgique.-Canonnade en Belgique et sur l’Ancre. Pas d’action d’infanterie.
France.-Les Allemands ont contre-attaqué aux Eparges, mais ont été repoussés. Actions d’artillerie violentes au bois d’Ailly et dans la région de Flirey. Au bois Le Prêtre, les Allemands esquissent une attaque. mais sont facilement repoussés. Un dirigeable ennemi a jeté sept bombes sur Nancy, l’une est tomhée près d’un hôpital, l’autre près d’une école.
Les sous-marins allemands ont torpillé les vapeurs anglais Guernesey, Président et Wayfarer, le vapeur français Frédéric-Franck.
Le corsaire germanique Kronprinz Wilhellm, le dernier de la liste, a été interné aux Etat-Unis.
Un memorandum que le comte Bernstorff, ambassadeur allemand, vient de présenter au cabinet de Washington sur l’attitude de l’Union, soulève là-bas l’indignation générale.
Les Russes ont fait encore 2000 prisonniers dans les Carpathes. Guillaume II aurait pris la direction suprême de la défense en Hongrie. Le général bulgare Sarafov s’engage dans l’armées russe.
Les Jeunes-Turcs ont demandé a l’Allemagne de leur envoyer 300000 hommes : faute de quoi, ils feraient la paix avec la Triple Entente. L’ex-sultan Abdul-Hamid a été transféré à Smyrne.