Livre: Les éclats absurdes de la guerre

Sur le site: « La Somme centenaire

Le romancier Jean Rouaud utilise les faits, rien que les faits, pour dénoncer l’horreur de la grande boucherie de 14-18.     On le sait : les pamphlets ou les essais qui enfoncent le clou, qui s’efforcent – avec de grosses ficelles militantes – de convaincre à tout prix, sont contreproductifs. C’est pour cela que, bien souvent, la fiction est bien plus fine, bien plus habile, bien plus efficace pour faire passer les idées. Il en va du pacifisme comme du reste. La guerre, c’est mal ; c’est sale. Tout le monde le sait. Tout est dans la façon de faire passer le message. L’excellent romancier Jean Rouaud, Prix Goncourt en 1990 avec Les Champs d’honneur, nous revient aujourd’hui avec un texte, Eclats de 14 (très bon titre !) dans lequel il évoque justement toute l’horreur et l’absurdité de la grande boucherie de 14-18.

– See more at: http://www.somme14-18.com/vivre-centenaire-lire-grande-guerre/eclats-absurdes-guerre#sthash.EKB9XmNF.dpuf