Jeux vidéo: «Soldats inconnus, mémoires de la Grande Guerre» : «Dans ce jeu, on ne tue pas»

A lire sur le site de Ladepeche.fr

Alexandre Lafon est docteur en histoire contemporaine enseignant au lycée Palissy à Agen et mis à disposition pour la mission du centenaire de la guerre 14-18. Il a participé à la création d’un jeu vidéo pédagogique.

Les yeux rougis, tout ado qui se respecte risque la tendinite aiguë du poignet à force de jouer à ces jeux vidéo où la mort rôde au coin du mur ou derrière le groupe de zombies. Alexandre Lafon en sourit. «Dans ce jeu-là, on vise certes, mais on ne tue pas». Ce jeu, c’est «Soldats inconnus, mémoires de la Grande Guerre (Ubisoft)» lancé sur le marché en avril 2014. Depuis un an, cet outil ludique et pédagogique connaît un succès grandissant. Docteur en histoire, professeur au lycée Palissy à Agen, Alexandre Lafon est conseiller pour l’action pédagogique de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale. C’est à ce double titre que les concepteurs de ce jeu vidéo atypique l’ont sollicité pour qu’il éclaire de sa connaissance du sujet la création de «Soldats inconnus, mémoires de la Grande Guerre»

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/27/2094734-soldats-inconnus-memoires-grande-guerre-jeu-tue.html#ueT85BTQKv5ob00b.99