292/journal du 23 mai 1915: l’Italie déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour sur son carnet Dans la nuit du 23 au 24 les Allemands ont tenté une attaque et nous avons entendu des sifflements.

14-18 à Charleville (Ardennes)

23 mai 1915

A l’occasion de la fête de la Pentecôte, les maisons habitées par les Allemands sont décorées avec des branches de bouleau et des petits drapeaux, ces enfantillages se renouvellent à chaque fête importante.

Une vingtaine d’artilleurs (soldats de l’armée active),  arrivent et logent au lycée. L’après-midi je les vois descendre des canons de gros calibre de la côte Manten et les remplacer par des canons plus petits.

M. M. Bernard, Bourguin et Georges déjeunent chez moi, l’après-midi, nous refaisons en chœur ma promenade du 16 courant.

Dans la soirée, le bruit se répand que l’Italie a déclaré la guerre à l’Autriche, notre situation s’améliore donc un peu.

Les officiers fêtent la Pentecôte par des libations à la mode allemande: avenue de la gare, maison Martinot, la noce se termine par l’introduction d’un cheval au salon.

SUITe sur le journal de  l’économe du lycée Chanzy : Marcel (dit Jules) MARENCO

http://www.cenelle.fr/charleville/09-charleville.html

L’Italie déclare la Guerre à l’Autriche-Hongrie

http://fr.wikipedia.org/wiki/Neutralité_italienne_(1914-1915)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Italie_dans_la_Première_Guerre_mondiale

 L’Italie entre en guerre (23 mai 1915) : bien que membre de la Triplice depuis 1881[5], l’Italie décida de participer à la première guerre mondiale aux côtés des alliés, déclarant la guerre à l’Allemagne le 23 mai 1915.

A noter cependant que le roi d’Italie Victor Emmanuel III ne s’engageait pas gratuitement : en effet, France et Angleterre s’engageaient à lui céder, dès la fin du conflit, les terres irrédentes.

En effet, la théorie de l’irrédentisme était apparue en Italie à partir de 1870. Cette doctrine revendiquait l’annexion des territoires de langue italienne, ainsi que certains territoires ayant appartenu à des Etats italiens.

Ainsi, Victor Emmanuel III réclamait principalement le Trentin et l’Haut-Adige, Trieste, l’Istrie, ainsi que la côte de Dalmatie (il s’agissait de territoires appartenant à l’Autriche.).

http://www.histoire-fr.com/troisieme_republique_premiere_guerre_mondiale_3.htm

On a retrouvé la dépouille d’un Poilu mort le 23 mai 1915

senetLa dépouille du poilu Senet, natif de Tours, mort en 1915, vient d’être retrouvée près d’Arras et devrait faire l’objet d’une cérémonie officielle début novembre.

Sa dépouille a été découverte fin juin à l’occasion du chantier du futur Anneau de la mémoire, à proximité de Notre-Dame-de-Lorette, à Ablain-Saint-Nazaire, près d’Arras, dans le Pas-de-Calais. Léon Onésime Marie Senet portait encore sa plaque d’identification militaire sur lui. Son corps avait été placé dans un trou d’obus, avec deux autres compagnons d’arme. Le sergent Senet était du 282e régiment d’infanterie. Il a trouvé la mort le 23 mai 1915 à l’âge de 31 ans, deux semaines après le lancement de la deuxième bataille de l’Artois. A l’époque, Léon Senet était domicilié à Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. La mairie de cette ville, d’ailleurs, essaie d’en savoir plus sur ce poilu mort au champ d’honneur.

 

Lu dans le Miroir en date du 23 mai 1915

Les troupes britanniques, attaquées au nord de la Bassée, ont vigoureusement repoussé l’ennemi en lui infligeant de fortes pertes. Au nord d’Arras, un violent combat d’artillerie s’est prolongé. Nous avons continué à prendre des maisons d’Ablain et à nettoyer les tranchées de la région, en faisant de nombreux prisonniers. Au nord de Neuville, nous avons arrêté une attaque.
Un taube, a lancé huit bombes sur Paris, dans le quartier du Champ-de-Mars; pas de victimes, dégâts insignifiants.
La poussée austro-allemande a faibli en Galicie. Les Russes ont repris heureusement l’offensive sur la rive gauche du San. Ils ont fait des prisonniers dans la région de Stryj; vers Opatow, l’ennemi demeure immobile.
Le roi d’Italie a décrété la mobilisation générale des troupes de terre et de mer. Il a mis en état de guerre les provinces du nord-est. Les ambassadeurs d’Allemagne et d’Autriche ont eu un suprême entretien avec M. Sonnino.
Une terrible collision a eu lieu à la frontière d’Ecosse entre un train de voyageurs et un train utilitaire. Un grand nombre de soldats ont été tués.
Dans la presqu’île de Gallipoli, les troupes australiennes et néo-zélandaises ont inffigé un échec aux Turcs.
Le roi de Grèce a subi une opération.