317/journal du 17 juin 1915 : gaz asphyxiant: essai des premiers respirateurs

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

 Bombardement de l’église de Fismes

paperclip-s320150608-32027-12ufg04

http://www.europeana.eu/portal/record/2020601/attachments_89380_8862_89380_original_89380_JPG.html

Le 272e RI à La Tranchée de Calonne

14319566_pDepuis le 17 juin 1915, le 272e RI est en ligne dans le secteur de la Tranchée de Calonne, en avant du Bois Haut face au village de St Remy. Le régiment relève le 147e RI qui va se préparer à l’arrière pour revenir attaquer le 20 juin dans le même secteur. Le 272e RI formera soutien comme garnison pendant l’attaque. Les pertes sont lourdes…

http://72emeri.pagesperso-orange.fr/crbst_87.html

 Gaz asphyxiant: essai des premiers respirateurs

PiedgroupeLe 17 juin 1915, les 20 premiers respirateurs sont essayés au 36e C.A. dont dépendent Cadroy et Javillier. Ils donnent entière satisfaction et une importante commande de 12 000 unités est passée auprès d’un industriel, à Coudekerque Blanche. 1000 appareils sont reçus début août puis 12 000 le 31 août et 14 000 immédiatement recommandés.

http://www.guerredesgaz.fr/Protection/Lesmasques/France/Premiers/Divers/Divers.htm

Lu dans le Miroir en date du 17 juin 1915

Les troupes britanniques se sont emparées d’une ligne de tranchées au nord d’Ypres, mais n’ont pu garder les tranchées qu’elles avaient prises à l’ouest de la Bassée. Nous avons gagné du terrain et fait 300 Prisonniers près de Souchez; les Allemands ont bombardé la région de la ferme Toutvent.
Près d’Hébuterne, nous avons étendu nos gains et fait 100 prisonniers. Reims a été à nouveau criblé d’obus : dix d’entre eux sont tombés sur la cathédrale.
Dans les Vosges, nous avons progressé sur les deux rives de la Fecht. Nous avons pris 340 hommes et 500.000 cartouches. Des avions allemands ont opéré au-dessus de Nancy, Saint-Dié et Lunéville. Les Italiens ont remporté un sérieux succès sur les Autrichiens dans les Alpes de Carinthie. Les Austro-Allemands ont repris l’offensive en Galicie sur toute la ligne du San.
Les Russes qui manoeuvraient en Bukovine se sont repliés sur la Bessarabie.
Un zeppelin a jeté des bombes sur la côte orientale de l’Angleterre, faisant une quinzaine de morts. Toute une série d’incendies suspects ont éclaté dans la Grande-Bretagne et aussi au Canada. Des mesures sont prises à Londres pour hâter l’internement des sujets autrichiens et allemands.

LA CARTE POSTALE DU JOUR

17 06 1915