452/journal de la grande guerre: 29 octobre 1915

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

Une exposition florale au profit des blessés

Le Figaro du 29 octobre 1915 annonce la tenue à Paris d’une exposition florale d’automne au profit des blessés militaires.

«Voici qui est d’un bon augure et d’un gracieux réconfort, et c’est à nos permissionnaires, qui nous ramènent l’air du front, que nous devons sans doute cette renaissance parisienne: nous allons avoir une exposition florale d’automne, nous allons revoir les chrysanthèmes qui, depuis deux ans, n’osaient se montrer.

A lire sur le site du Figaro http://www.lefigaro.fr/histoire/centenaire-14-18/2014/10/29/26002-20141029ARTFIG00130-29-octobre-1915-une-exposition-florale-au-profit-des-blesses.php

Les habitants d’Allemagne veulent changer de nom

Certaines communes portant un nom à consonance germanique ont obtenu le droit de changer de nom. Quel nom vont-elles adopter? s’interroge Le Figaro du 29 octobre 1915.

«Il y a en France huit communes dont les noms sonnent désagréablement à l’oreille: Allemagne (Basses-Alpes), Allemagne (Calvados), Les Allemands (Doubs), Les Allemands (Ariège), Allemans (Dordogne), Allemans (Lot-et-Ga ronne), Allemant (Aisne)et Allemant (Marne).

Sur le site du Figaro: http://www.lefigaro.fr/histoire/centenaire-14-18/2014/10/29/26002-20141029ARTFIG00155-29-octobre-1915-les-habitants-d-allemagne-veulent-changer-de-nom.php

Aviation:  Félicitations au Lieutenant Aviateur Gabriel Guérin

ob_aeccf1_capitant-em-octobre19814

Aujourd’hui est jour de félicitations !!! Et ça fait rudement plaisir ! Presque un jour de fête ! Le Colonel nous a lu une carte qu’il a reçue il y a quelques jours, envoyée par des habitants de Loivre. Loivre … Nous y avons laissé de l’énergie et des hommes, là-bas ! Pas une partie de plaisir. De la grosse bagarre. La carte disait :

 » Les soussignés, habitants de Loivre, émigrés à Trigny sont heureux de vous féliciter à l’occasion de votre mise à l’ordre de l’armée. Les journées terribles du 13 et du 14 septembre, les obus s’abattant en rafale, la fusillade ininterrompue, les cris des combattants, la défense du pont du Canal, nos maisons, hélas brûlant et s’effondrant, tout cela sera à jamais présent à nos mémoires et votre nom restera avec celui de vos officiers associé dans nos souvenirs à celui de votre intrépidité, du courage de vos soldats et de ces heures tragiques que nous avons vécues avec vous.
Trigny le 2 Octobre 1914
suivent 20 sign
atures. »

Emotion à la lecture de cette carte. Un peu de reconnaissance pour nos efforts, et la mémoire de nos copains morts là-bas. J’en ai eu les larmes aux yeux …

La suite sur http://aviateurguerin.over-blog.com/2014/10/jeudi-29-octobre-1914-baslieux-les-fismes.html

Chute du gouvernement Viviani

29_octobre_1915

Chute du cabinet Viviani, qui est remplacé par le gouvernement Briand. Le général Gallieni devient ministre de la Guerre.

http://www.grande-guerre.fr/outils/chronologie/item/29-octobre-1915.html

https://books.google.fr/books?id=CNY4AgAAQBAJ&pg=PT819&lpg=PT819&dq=29+octobre+1915&source=bl&ots=xmp46N__uc&sig=8uHNZ-eaBhvxL_RQVTqVtFKm-yk&hl=fr&sa=X&ved=0CDkQ6AEwBDhQahUKEwjfx6ynqNHIAhVF1hQKHTQkBZc#v=onepage&q=29%20octobre%201915&f=false

Un régiment narbonnais sur le front de Champagne en 1915

Cette année 2014 marquant le centenaire de la Grande Guerre, de nombreuses manifestations sont organisées un peu partout en France

Sur Narbonne, les collégiens et lycéens ont abordé le sujet au cours de ce précédent semestre à travers différentes interventions d’anciens combattants. Les élèves du lycée Beauséjour ont choisi de s’intéresser à l’un des épisodes les plus tragiques de la guerre pour la région narbonnaise puisqu’il concerne un régiment de Narbonne. Afin de comprendre l’expérience des combattants de la première guerre mondiale ainsi que les liens entre les citoyens et leur défense, les élèves de 1re L du lycée Beauséjour ont présenté une exposition retraçant le parcours du régiment narbonnais sur le front de Champagne en 1915. Dans la nuit du 29 octobre 1915, cette troupe monta en première ligne dans le secteur de la butte de Tahure dans la Marne. Le régiment fut décimé par une attaque au gaz puis par une importante contre offensive allemande. Sur 1600 hommes participant à cette offensive, seuls 300 parvinrent à se replier. En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2014/07/01/1910481-un-regiment-narbonnais-sur-le-front-de-champagne-en-1915.html#Rw5xPcwv0TfUi1Mz.99

Un hommage à un brillant banquier du Comptoir national d’escompte de Paris, Emile Ullmann

http://histoire.bnpparibas/document/emile-ullmann-le-banquier-trop-allemand/

La carte postale du jour

29 10 1915

Publicités