458/journal de la grande guerre: 4 novembre 1915

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

La guerre au jour le jour dans Le Moniteur

Nous avons bouleversé sur la Somme, près de Frise, d’importants travaux de mines ennemies. Lutte d’artillerie et d’engins de tranchées dans le secteur de Beuvraignes.
En Champagne, les Allemands, après un bombardement d’obus suffocants, ont tenté d’aborder nos positions du Sud de la ferme Chausson (près de Massiges). Ils ont été partout repoussés, hormis de quelques éléments de tranchées avancées à la cote 199. Leurs pertes ont été lourdes.
Dans les Vosges, notre artillerie a tiré efficacement sur les tranchées et ouvrages ennemis de la région du Violu.
Les Bulgares marchent de Velès sur Perlepe, mais ils ont été arrêtés par les Serbes dans les défilés du massif montagneux.
Le cabinet Briand s’est présenté devant le Parlement. Il a lu sa déclaration et a obtenu un vote de confiance à l’unanimité.
Les manoeuvres pacifistes que l’Allemagne tente dans différentes capitales neutres ont piteusement avorté.
Les journaux allemands continuent à dénoncer le manque de vivres et reprochent au gouvernement l’insuffisance des mesures adoptées par lui.

Deux héros belges ordinaires

joppart-colon-660x330
Adelin Colon et Joseph Joppart : ils sont nombreux les Wavriens à ignorer le rôle joué par ces deux hommes lors de la Première Guerre mondiale
Il fut arrêté le 4 novembre 1915 à la conciergerie de la Bibliothèque royale à Bruxelles où il rassemblait les rapports qui lui étaient transmis. Pendant plusieurs mois et en dépit d’interrogatoires serrés, l’ennemi n’obtint aucun aveu du prisonnier. Il fallut la traîtrise d’un autre détenu auquel le Wavrien s’était confié, pour que les Allemands récoltent des informations. Adelin Colon fut accusé d’avoir été le directeur du service d’espionnage des chemins de fer.  Vingt prévenus furent traduits devant le Conseil de guerre allemand dans l’affaire «Colon et consorts». Trois condamnations à mort furent prononcées. Adelin Colon (42 ans) figurait dans ce trio qui fut fusillé le 26 juillet 1916 au Tir National à Bruxelles.

 

http://www.infowavre.be/histoire-heros-ordinaires/

 

Publicités