Les Canadiennes dans les deux guerres mondiales, ces héroïnes de l’ombre

Sur le site ici radio canada

Pendant que les hommes partaient se battre au front, les femmes se mobilisaient pour participer elles aussi à l’effort de guerre. Et c’est pour rendre hommage à toutes ces femmes que le Musée de la guerre à Ottawa présente une exposition qui souligne les contributions des Canadiennes durant les deux guerres mondiales. Visite des lieux.

Un texte de Catherine François

L’exposition « Grandes guerres, grandes femmes » explique comment ces Canadiennes se sont mobilisées durant les deux guerres mondiales.

LE BÉNÉVOLAT

La préparation de colis pour les soldats sur le front, le tricotage de chandails, d’écharpes et de chaussettes, la collecte de fonds par la vente de timbres d’épargne de guerre, autant d’activités bénévoles pour soutenir les troupes que les Canadiennes ont faites durant les deux guerres.

La vente de ces timbres, qui coûtaient 25 cents, a notamment permis de récolter 318 millions de dollars à la fin de la campagne de collecte de fonds.

SERVIR DANS L’ARMÉE

Elles ont été plus de 50 000 à servir au sein de l’armée canadienne durant les guerres de 14-18 et 39-45. Durant la Première Guerre mondiale, seules les infirmières étaient recrutées. Elles ont été 3000.

Par contre, pendant la guerre de 39-45, elles ont pu servir au sein des différents corps de l’armée canadienne. Certaines faisaient même partie des gradés. Il y a aussi eu des femmes photographes de guerre, conductrices de camion, sténographes, contrôleuses aériennes et musiciennes – un premier régiment de cornemuses féminin a vu le jour en 1942

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/National/2015/11/11/002-canadiennes-guerres-mondiales-heroines-femmes.shtml

Publicités