470/journal de la grande guerre: 16 novembre 1915

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

Journal du 16 novembre à travers Le Miroir

Lutte d’artillerie en Artois, sans engagement d’infanterie. 279 cadavres ennemis ont été retrouvés devant le Labyrinthe. Nous avons bombardé des trains en gare de Roye.
Canonnade soutenue dans la région de Soissons, aux alentours de Berry-au-Bac et en Argonne.
Nos batteries ont exécuté des concentrations efficaces entre Argonne et Meuse, au nord-est de Bethincourt et en Woëvre, au nord de Regniéville.
En Macédoine, nos troupes ont progressé dans la région de Rabrovo. Une violente action s’est engagée sur la rive gauche de la Cerna, où les Bulgares contiennent sans succés leurs attaques. Nous sommes en liaison de plus en plus étroite avec les Serbes qui opèrent dans la région de Prilep. On annonce toutefois que les Bulgares auraient repris Tetovo.
Combat de mines sur le front de Gallipoli. Nos postes d’écoute ont été poussés jusqu’au contact des tranchées turques. Les monitors anglais ont bombardé les établissements militaires de Gallipoli.
Les Italiens continuent à livrer d’âpres combats pour la possession de Goritz.
Les journaux anglais prennent un ton de plus en plus énergique vis-à-vis de la Grèce. Ils demandent qu’elle soit sommée de se prononcer et annoncent que le cabinet de Londres a mis l’embargo sur les navires grecs et a concentré une flotte à Malte.

http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/novembre15.html

La guerre en Belgique en novembre

Le 16 novembre 1915

Les Allemands canonnent fortement les positions belges au nord de Dixmude ; réplique énergique de nos alliés.

http://crocduloup.com/culture-et-sciences/histoire/chronologie-des-faits-de-guerre-en-belgique-en-novembre-1915

(Aviation) Première victoire aérienne d’Hermann Wilhelm GOERING

WOW113A-3176f

Le 16 novembre 1915, il revient sur le front en tant que pilote et obtient sa 1re victoire ; il vole avec Manfred von Richthofen, le célèbre Baron rouge.

http://merlindex.free.fr/spip/spip.php?article24

http://de1940a1945.skyrock.com/699935247-Personnages-important-du-Putsch-et-du-nazisme-Hermann-Goring-de-la.html

Premier emprunt à long terme

En France, l’émission de bons du trésor est le moyen qui lui assure les ressources financières les plus importantes (50 milliards de francs pendant la durée du conflit selon Alain Plessis). Chose nouvelle, ils sont proposés au public sous le nom de « bons de la défense nationale » par le ministre des finances Ribot.
Le 16 novembre 1915, le premier emprunt à long terme est lancé sous le nom d’ « emprunt national » à grand renfort de publicité. Quatre autres suivront pendant le conflit et après comme celui de 1919 prenant le nom d’ « emprunt pour la paix ». Mais ce moyen de crédit n’est pas aussi efficace et aussi rentable que les bons du Trésor car il présente un taux d’intérêt très élevé : 5,7%. Sans compter celui de 1919, les quatres emprunts ne rapportent que 24 milliards de francs c’est à dire la moitié de la somme récolté grâce aux bons du Trésor.

http://www.archives.nantes.fr/pages/DOSSIERS_DOCS/nantes_14_18/pages/new_ville_arriere_solidarites.htm

La carte postale du jour

1334542559-patriotique-18

 

Publicités