477/journal de la grande guerre: 23 novembre 1915

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

Recherche…

Photo guerre 14-18 a identifier!!-1

 

Voici une photo retrouvée dans une boîte et dont Louisianne absolument tout… au verso une date « 23 novembre 1915… à 6h du front »
Peut-être saurez-vous lui  dire le régiment auquel appartenaient ces soldats, d’un certain âge d’ailleurs…

Si vous avez une idée: http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/photos-14-18/divers/photo-identifiee-novembre-sujet_1076_1.htm

La guerre au jour le jour à travers Le Miroir

Activité marquée d’artillerie en Artois et en Champagne.
La lutte de mines, en Argonne, s’est poursuivie à notre avantage.
Canonnade en Alsace, à l’Hartmannswillerkopf et au plateau d’Uffholz.
Sur le front belge, accalmie.
Sur le front de Macédoine, nous avons repoussé une attaque bulgare près de la Cerna. L’action s’est a nouveau engagée sur le Rajek, affluent de cette rivière.
Aux Dardanelles, une division anglaise a enlevé une tranchée et un dépôt de bombes. Elle a été appuyée par l’artillerie d’un croiseur cuirassé français. Toutes les contre-attaques ennemies, si violentes fussent-elles, ont été repoussées.
Les Serbes, après plusieurs journées de combat, ont vaincu les Bulgares en leur infligeant des pertes énormes, entre Nisch et Vrania. Ils ont imprimé un recul à l’ensemble de la ligne ennemie.
Plus au sud, les Bulgares ont évacué Prilep et même la passe de Babouna.
Les Italiens ont remporté de nouveaux succès sur les massifs de collines qui dominent Goritz et où leur avance est devenue très caractéristique.
La Grèce a donné de nouvelles assurances satisfaisantes aux puissances alliées et le ton de la presse anglaise à son égard s’est quelque peu radouci.

Les ordres de massacre de Talaat adressés à la préfecture d’Alep

23 novembre 1915 .- Exterminez par des moyens secrets tout Arménien des provinces de l’est (Arménie) que vous trouveriez dans votre territoire.

Le Ministre de l’Intérieur Talaat

 

http://www.imprescriptible.fr/documents/vierbucher/ordres

Désastre anglo-indien à Kout-al-Amara

Mais 30.000 Turcs se sont retranchés dans les ruines de Ctésiphon, une antique cité perse sur la rive gauche du Tigre. Il s’agit de soldats anatoliens, rudes et déterminés à soutenir la cause de leur pays.

L’assaut leur est donné les 22 et 23 novembre 1915 par les 14.000 hommes de la 6e division de Townshend. L’artillerie et les munitions manquent. Les Anglo-Indiens ne réussissent pas à percer. Ils laissent 4.500 des leurs sur le champ de bataille.

La mort dans l’âme, le général Townshend ordonne un repli. Le pacha Khalil engage aussitôt la poursuite de la colonne britannique dangereusement aventurée le long du Tigre.

http://www.herodote.net/11_mars_1917-evenement-19170311.php

Comment assurer les travaux agricoles durant la guerre

Jean Vergne, soldat du hameau de Montjoux, affecté au 415e R.I. mentionne souvent ce point dans ses correspondances avec sa famille.« Je voudrais bien avoir une quinzaine de jours de permission. Je dirai au Commandant Major que depuis mon incorporation au début de Décembre 1914 jusqu’à ce jour je n’ai pu bénéficier d’aucune permission même pas de 24h. »

Lettre du 23 novembre 1915

« Je viens de voir Gaston Léorat qui m’affirme que l’on accorde des permissions agricoles de 15 jours pour la taille de la vigne. Il faut pour cela un certificat du Maire indiquant que l’on a besoin d’aide pour des travaux agricoles et spécialement pour la taille de la vigne. »

http://familles-de-quintenas.com/comment-assurer-les-travaux-agricoles/

LA CARTE POSTALE DU JOUR

 23 11 1915

Publicités