530/journal de la grande guerre: 15 janvier 1916

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

Journal du samedi 15 janvier 1916 à travers Le Miroir

En Belgique, un tir de notre artillerie dirigé sur les ouvrages ennemis au nord de Steenstraete, a provoqué deux explosions.
Au nord de l’Aisne, nous avons pris sous notre feu un convoi de ravitaillement au nord-est de Vailly.
Au sud de Berry-au-Bac (cote 108) nous avons bouleversé des travaux de mines de l’adversaire.
Nous avons dispersé une patrouille allemande au sud de la Somme (secteur de Lihons).
En Champagne, nous avons canonné efficacement des troupes en mouvement dans les boyaux et tranchées de la butte du Mesnil.
Entre Argonne et Meuse, nos pièces de gros calibre ont détruit un blockhaus près de Forges.
Dans l’Adriatique, près de Cattaro, notre sous-marin Foucault, qui convoyait une flotille italienne, a coulé un croiseur autrichien du type Novare.
Cettigné, capitale du Monténégro, est tombée aux mains des troupes Austro-Hongroises.
L’attaque bulgaro-allemande sur Salonique semble à nouveau ajournée.
Le bruit de la mort de Guillaume II continue à circuler : en sens inverse, les communiqués officieux allemands disent que le kaiser souffre d’une simple indisposition.
L’Italie a pris la décision d’intervenir en faveur des Serbes et des Monténégrins.

Parution du mensuel Le Rire Rouge

118_001

 

(pour info)création de la coupe de France

Le 15 janvier 1916, à Paris, le comité inter-fédéral de football crée la Coupe Charles Simon, plus connue sous le nom de Coupe de France.

LA CARTE POSTALE DU JOUR

15 01 1916

Publicités