503/journal de la grande guerre: 19 décembre 1915

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

Journal du 19 décembre à travers Le Miroir

Entre Somme et Oise, bombardement intense des tranchées allemandes de Frise. Une de nos patrouilles a surpris une patrouille ennemie et lui a fait des prisonniers.
Notre artillerie s’est montrée active entre Soissons et Reims, spécialement à Beaulne où nous avons réduit au silence les batteries et endommagé les organisations de l’adversaire.
En Champagne, nous avons dispersé un convoi et des groupes de travailleurs près de la ferme Chausson.
Tir efficace sur les ouvrages ennemis dans la région d’Apremont (sud-est de Saint-Mihiel).
Aucun incident dans le secteur français de Macédoine. Les Bulgares ni les Austro-Allemands n’ont franchi la frontière grecque. L’organisation du camp retranché de Salonique se poursuit.
Le ministre allemand à Athènes a fait une démarche auprès de M. Skouloudis. Il a annoncé que si les travaux de fortifications de Salonique ne cessaient pas, l’armée allemande entrerait en Grèce.
Une forte concentration austro-allemande, qui vise apparemment la Roumanie, a lieu à Routchouk, en Roumanie.
La réponse que l’Autriche a adressée à l’Amérique au sujet de l’Ancona est jugée non satisfaisante.

Une lettre émouvante d’Adrien Lagrange

7929.80589.medium
Adrien Lagrange est chef de section à la batterie de tir. Les photographies montrent Adrien Lagrange en tenue militaire. La lettre du 19 décembre 1915 est adressé à son frère suite au décès au combat de leur frère Louis. Cette lettre témoigne de son quotidien (vêtements, logement, etc). Ces documents sont conservés dans les papiers de la famille et proviennent de cousins par alliance. –
Un document pas facile à lire mais très émouvant

(pour info)Naissance d’Edith Piaf

people-edith-piaf-2461551_108

 

http://people.plurielles.fr/biographie/edith-piaf-3771514-402.html

LA CARTE POSTALE DU JOUR

19 12 1905

Publicités