517/journal de la grande guerre: 2 janvier 1916

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

Vues de la région de Verdun

Capture d’écran 2015-12-15 à 10.02.51Capture d’écran 2015-12-15 à 10.02.48Vues de la région fortifiée de Verdun en janvier 1916. Au mois de janvier 1916, Verdun est pour le commandement français d’une importance mineure, c’est ainsi qu’une grande partie de l’artillerie des forts est retirée pour servir ailleurs.

http://www.ecpad.fr/vues-de-la-region-fortifiee-de-verdun-et-du-saillant-de-saint-mihiel-en-janvier-1916/

Le 2 janvier 1916 à travers Le Miroir

En Artois, plusieurs patrouilles allemandes ont été dispersées par notre feu au sud de Wailly.
Entre Avre et Oise, notre artillerie lourde a réduit au silence des batteries ennemies dans la région d’Amy, au sud du Roye.
Entre Soissons et Reims, lutte de mines. Deux camouflets ont joué avec succès dans la région de Troyon et un autre à la Pompelle, au sud-est de Reims.
Canonnade en Woëvre, vers Flirey.
Notre artillerie est très active dans les Vosges (région de Mulhbach).
Une pièce ennemie à longue portée a lancé une dizaine de projectiles sur Nancy. Deux habitants ont été tués et sept autres blessés. La pièce a été immédiatement contrebattue.
Sur le front belge, violente action d’artillerie le long de l’Yser.
A la suite du bombardement de Salonique par des aviatiks, le général Sarrail a fait arrêter les consuls d’Allemagne, d’Autriche, de Grèce et de Bulgarie. Tous quatre ont été transférés à bord de notre cuirassé Patrie. Leurs ministres respectifs ont protesté à Athènes et M. Skouloudis a répondu qu’il avait à son tour protesté à Paris et à Londres.
Le roi de Grèce est de nouveau malade.
Un grand vapeur anglais, le Persia, a été coulé en Méditerranée orientale. Il y avait des Américains à bord. Un consul des Etats-Unis a disparu.

 

http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/janvier16.html

Journal de marche du 36 ème RI

2 janvier 1916
Dans la soirée du 1er, relève du 2e bataillon par le 3e : terminée à 21h00 sans incident. Au cours de la nuit, l’ennemi a lancé environ 200 grenades à fusil dans le secteur Rajon. Le matin, à 6h00, une patrouille ennemie de cinq à six hommes a attaqué un petit poste de trois soldats dans le ravin Fontaine – Fay, à l’extrémité sud du boyau de Galles. Deux soldats ont été blessés grièvement à coups de grenades, le 3e a été fait prisonnier. La demi-section voisine immédiatement alertée a ouvert le feu mais l’ennemi a disparu.
Pertes : trois blessés par grenades, un prisonnier.

http://jmo36ri.blogspot.fr/2011/12/janvier-1916.html

LA CARTE POSTALE DU JOUR

f8ea26657625becce636144eca5a3d1d

Publicités