526/journal du 11 janvier 1916: 14-18 , une étape décisive pour la chirurgie plastique

Carnet du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

Explosion du dépôt des dix-huit ponts à Lille

La nuit du 11 janvier 1916, à 3 h du matin, pour des raisons à ce jour encore inexpliquées, le dépôt est par une formidable explosion qui le volatilise littéralement, laissant un cratère d’environ 30 m de profondeur et 150 m de diamètre. La déflagration, énorme, est entendue jusqu’au centre des Pays-Bas où on la prend pour un tremblement de terre.

539039

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dépôt_de_munition_des_dix-huit_ponts

http://histoiresdunord3.blogspot.fr/2013/08/la-tragedie-des-18-ponts-lille-janvier.html

Diaporama http://eugeneturpin.blogspot.fr/p/lexplosion-des-18-ponts.html

http://www.nordeclair.fr/info-locale/avec-ses-738-maisons-soufflees-il-y-a-cent-ans-lille-jna49b0n963196

Journal du mardi 11 janvier 1916 à travers Le Miroir

L’ennemi a développé en Champagne une violente attaque qui avait été préparée à l’aide d’un bombardement par obus à gaz suffocants. Durant la journée de dimanche et la nuit de dimanche à lundi, il a dirigé quatre actions successives sur un front de 8 kilomètres à l’ouest et à l’est de la butte du Mesnil. Il fut décimé et arrêté net par notre tir. Il fut chassé de la presque totalité des éléments de tranchées qu’il avait pu occuper.
En somme, cette affaire a été un échec complet pour lui. Elle a pris le caractère d’un assaut de grande envergure. Une brigade toute entière avait été lancée sur un seul point du front attaqué.
Sur les Hauts-de-Meuse, nous bombardons les positions ennemies du bois des Chevaliers. Nous avons ouvert de larges brèches dans les tranchées allemandes et provoqué des éboulements.
Les corps anglais ont évacué Gallipoli sans subir la moindre perte.
Un cuirassé anglais, le King Edward VII a coulé sur une mine. Il n’y a pas de victimes.
Les Autrichiens ont pris aux Monténégrins Berana, près d’Ipek. Ils ont aussi capturé des positions sur le mont Lovcen, qui domine Cattaro d’un côté et Cettigné, de l’autre.
Le général Nixon abandonne le commandement de l’armée anglaise de Mésopotamie.
Les Turcs ont arrêté à Constantinople les fonctionnaires français et anglais restés dans les ambassades et consulats.

Un bataillon de chasseurs débarque à Corfou

Capture d’écran 2015-12-17 à 16.35.36
lire aussi

Aviation: un Albatros s’écrase près de Roville-aux Chênes

O28901

L’ennemi avait aussi des pertes sur notre territoire ; le 11 janvier 1916 un Albatros pique du nez dans un champ près de Roville-aux-Chênes, démonté sur place, il sera exposé à la caserne Richard à Rambervillers.

La Première Guerre Mondiale, une étape décisive pour la chirurgie plastique

Le 11 janvier 1916, Gillies devint le premier chirurgien plastique de Grande-Bretagne, en créant une « unité spéciale de chirurgie plastique » au sein de l’Hôpital Militaire de Cambridge, Aldershot. Au cours de la Première Guerre Mondiale, Gillies et son équipe réalisèrent plus de 11.000 interventions, la plupart au niveau du visage, sur plus de 5.000 hommes. Pour la première fois, au-delà de se concentrer sur la récupération physique du patient, on prenait aussi en compte le résultat esthétique.

 

Publicités