528/journal de la grande guerre: 13 janvier 1916

Journal du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

Journal du jeudi 13 janvier 1916 à travers Le Miroir

Deux hydravions allemands ont bombardé Dunkerque. Ils n’y ont fait que des dégâts insignifiants.
Au nord de l’Aisne, nous avons, par nos canons de tranchée, bouleversé les ouvrages de l’adversaire à l’ouest de Soupir.
En Champagne, nous avons bombardé éfficacement les tranchées allemandes au nord de Maison-de-Champagne et à l’est de la butte de Souain.
En Argonne, les Allemands ont fait exploser à la cote 285 une mine qui a produit un entonnoir, pour la possession duquel une vive lutte s’est prolongée. Entre Argonne et Meuse, l’ennemi a tenté une attaque avec émission de gaz suffocants à Forges. Il n’a pu sortir de ses tranchées, arrêré par nos tirs de barrage.
Sur les Hauts-de-Meuse (région de Calonne), nous avons provoqué une explosion et un incendie.
Dans les Vosges (secteur de la Fecht) nous avons détruit deux ouvrages.
Les Autrichiens se sont emparés du mont Lovcen, qui domine Cettigné. Le corps diplomatique a quitté la capitale du Monténégro.
L’armée serbe va être envoyée dans l’île de Corfou pour se reconstituer. Un bataillon de chasseurs français y a déjà débarqué pour préparer les cantonnements. Notification a été faite à la Grèce.
M. Asquith a conféré avec les délégués travaillistes afin de combattre l’idée fausse qu’ils se faisaient de ses intentions au sujet du service obligatoire.

Parution de la baïonnette

28

b_1916_28_wegener
« Ils ont des oreilles. Méfions nous, taisons-nous, ce sont des bassets allemands »
un dessin de_poulbot
« Il téléphonait du bureau de tabac »

Jean Grognet 14ème Régiment de Hussards à Ville-sur-Tourbe (Marne)

Jeudi 13 janvier 1916.-Je suis dans un gourbi en deuxième ligne, à plat ventre, ne pouvant être debout. Il est 18 heures. Nous sommes à 200m de Ville-sur-Tourbe.

Le secteur est très dangereux. Je suis venu à la relève comme chef de peloton, il y a une boue épouvantable. 2 jours de 2èmeligne, 2 de 1ère ligne (sacrifiés), 2 jours de 2ème ligne.

https://europeana1914-1918.s3.amazonaws.com/attachments/80048/7803.80048.original.pdf

 

 

Publicités