539/journal du 24 janvier 1916: carnet d’ Etienne Grappe à Vienne-la-Ville (Marne)

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

24 janvier 1916 : Service militaire obligatoire en Angleterre

Capture d’écran 2015-12-19 à 16.46.37En 1914, la Grande-Bretagne ne dispose que d’une armée de métier de 300.000 hommes et fait appel au volontariat pour compléter ses effectifs. Patriotisme aidant, 700.000 jeunes Britanniques s’engagent d’eux-mêmes dès les premiers mois de la guerre. Les activités sociales telles que les matches de rugby ou de cricket, pratiquées à grande échelle à l’arrière du front, contribuent à maintenir la cohésion des troupes.

En 1915, les recrutements se font plus difficiles. Pour convaincre les hésitants, l’état-major encourage les « bataillons de copains » : les amis de quartier ou d’école vont ensemble au bureau de recrutement avec l’assurance de combattre côte à côte. Mais cette consolation ne suffit bientôt plus à vaincre les réticences et le gouvernement se résout à instaurer le service militaire obligatoire le 24 janvier 1916. 3 millions de conscrits viennent ainsi s’ajouter aux 3 millions de volontaires.

http://www.herodote.net/almanach-jour-0124.php

Journal du lundi 24 janvier 1916 à travers Le Miroir

En Belgique, notre artillerie a effectué des tirs sur les ouvrages ennemis de la région de Nieuport.
A la suite d’explosions de mines et d’un violent bombardement, les Allemands nous ont attaqués dans la région de Neuville-Saint-Vaast. Ils ont pu pénétrer, sur un front de plusieurs centaines de mètres, dans les tranchées de première ligne et jusqu’à la tranchée de soutien, mais nos contre-attaques les ont délogés de la presque totalité du terrain enlevé. Ils ont subi des pertes considérables.
Nos canons de tranchées ont fortement endommagé les organisations adverses de la ferme du Choléra et du plateau de Vauclerc et fait exploser un dépôt de munitions à l’est de Reims.
En Champagne, notre artillerie a endommagé les tranchées ennemies dans la région de Maison-de-Champagne.
Vingt-quatre avions français ont bombardé les gares et les casernes de Metz, lançant 130 obus. Les avions bombardiers étaient escortés de deux escadrilles de protecteurs, qui ont livré dix combats en cours de route.
Les Anglais signalent une nouvelle et sanglante bataille en Mésopotamie.
Les Russes, poursuivant l’armée turque, ont fait un grand nombre de prisonniers aux abords d’Erzeroum.
Un taube est venu survoler la côte du comté anglais de Kent où il a lancé des bombes.
Le roi du Montenegro a quitté Rome, se rendant à Lyon.

Carnet d’ Etienne Grappe à Vienne-la-Ville (Marne) 

Lundi 24 janvier 1916

Je vais sur la route de Vienne-la-Ville au bois d’Hauzy  avec les vingt hommes, la route est mauvaise et complètement défoncée. Melmoux va du côté de Berzieux.

Mardi 25 janvier 1916

Je suis de jour, rien d’anormal, le peloton va sur la route de Vienne-la-Ville. Je fais mettre par Budillon un virus pour les rats.

Mercredi 26 janvier 1916

Je vais au travail avec Perret, il fait beau temps surtout l’après-midi, le bombardement continue à intervalles réguliers. La route commence à être en bon état, Vienne-la-Ville est complètement bombardée, le peu de maisons qui restent sont démolies par les troupes en repos. Il ne reste que les murs, aucun meuble, aucun ustensile n’existe, tout a disparu soit dans les abris soit aux tranchées, tout est emporté et chose intéressante, on défend maintenant aux troupes de toucher à quoi que ce soit, c’est bien un peu tard, il y a six mois qu’on aurait dû le faire. L’église et la gare sont complètement démolies, seule une partie du clocher existe encore, détail typique la cloche tient encore par une traverse de bois, au moindre ébranlement elle tombera. L’année passée au mois de juin 1915 il y avait encore des civils et seules quelques maisons étaient touchées par la guerre, maintenant c’est un vaste tombeau désert où planent seulement avec leur croassement lugubre, les oiseaux de proie nombreux dans cette région, comme d’ailleurs sur tous les théâtres de la guerre.

 LA CARTE POSTALE DU JOUR

carte B70

 

Publicités