544/journal du 29 janvier 1916: un zeppelin bombarde Paris: 26 morts

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Bombardement vers l’église Saint-benoît à 13H1/4, après le passage d’un aéro. Les explosions des arrivées sont très fortes; des éclats viennent frapper un  mur, face à la cuisine où ma soeur et moi nous tenons à cette heure, au deuxième étage du 8, Place Amélie Doublié.

Un zeppelin bombarde Paris: 26 morts

paris-86-rue-de-menilmontant-2
86-rue-de-menilmontant

Un Zeppelin allemand bombarde Paris… Un ballon dirigeable allemand lâche 17 bombes sur l’Est de la capitale provoquant la mort de 26 personnes dans les quartiers de Belleville et de Ménilmontant. Dans la soirée du samedi 29 janvier 1916 deux zeppelins, partent pour un raid sur Paris.

Bilan : 26 morts et 32 blessés. Les victimes auront des funérailles nationales. Au delà du côté dramatique de l’évènement, ces photos sont le reflet de l’émotion et de la solennité qui prévalaient le jour de ces funérailles. Et sans doute aussi, de la portée que l’on souhaitait leur donner, en pleine guerre..

http://www.pompiersdeparis.com/paris-le-29-janvier-1916.html

http://www.histoquiz-contemporain.com/Histoquiz/Lesdossiers/premiere/zeppelin2/Dossiers.htm

Louis Vallin et l’attaque du Zeppelin

Vallin-ZeppelinDans notre première édition, vous découvriez l’histoire du Meldois Louis Vallin, bombardier mitrailleur, grâce aux archives confiées par sa fille Suzanne. Nous le retrouvons dans ce numéro pour un nouvel exploit : la chasse au Zeppelin !

http://sam2g.fr/louis-vallin-et-lattaque-du-zeppelin/

Journal du samedi 29 janvier 1916

Lutte d’artillerie particulièrement intense en Artois.
A l’ouest de la cote 140 (sud de Givenchy), après des explosions de mines, l’ennemi est parvenu à prendre pied dans quelques éléments avancés de tranchées.
Une autre attaque, dirigée au même moment sur nos positions près du chemin de Neuville à la Folie a été complètement repoussée.
Une troisième attaque a été arrêtée au nord de Roclincourt par notre artillerie et notre fusillade. L’ennemi n’a pu sortir de ses tranchées. Une quatrième attaque a subi un échec complet au nord-est d’Arras.
L’ennemi, dans cette région, a subi de très fortes pertes.
Nos positions autour d’Arras ont été vigoureusement bombardées, mais nous avons contrebattu les batteries ennemies.
Dans les Vosges, nous avons effectué des tirs efficaces.
Un de nos dirigeables, à titre de représailles, a bombardé Fribourg-en-Brisgau : trente-huit obus ont été lancés sur la gare et les établissements militaires.
A Lausanne, le drapeau allemand, arboré à l’occasion de la fête du Kaiser, a été arraché du consulat d’Allemagne. Le gouvernement helvétique a exprimé ses regrets à Berlin.

http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/janvier16.html

Les femmes travaillent pour la France en guerre

Guerre 1914-1918. "La fabrication des casques et l'une des plus typiques industries de la guerre". Soudure des bandes tenant la coiffe et des anneaux de la jugulaire. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du samedi 29 janvier 1916.
Guerre 1914-1918. « La fabrication des casques et l’une des plus typiques industries de la guerre ». Soudure des bandes tenant la coiffe et des anneaux de la jugulaire. Photographie parue dans le journal « Excelsior » du samedi 29 janvier 1916.

Guerre 1914-1918. « La fabrication des casques et l’une des plus typiques industries de la guerre ». Soudure des bandes tenant la coiffe et des anneaux de la jugulaire. Photographie parue dans le journal « Excelsior » du samedi 29 janvier 1916.
En savoir plus sur http://www.lobservateur.fr/sorties/sorties-sambre/2015/11/27/1915-les-femmes-travaillent-pour-la-france-en-guerre/#DdKWQpaTdrFYmQ7q.99

 

 

Publicités