551/journal de la grande guerre: 5 février 1916

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

Journal du vendredi 5 février 1916 à travers Le Miroir

Au nord de l’Aisne, après un bombardement assez vif, les Allemand ont esquissé une attaque sur nos positions du bois des Buttes. Ils ont été arrêtés par le déclanchement immédiat de nos tirs de barrage et de notre feu d’infanterie. A notre tour, nous avons bombardé leurs tranchées du plateau de Vauclerc. Nous avons pris sous notre feu des troupes en mouvement qui avaient été signalées sur la toute de Berry-au-Bac à Guvincourt.
Lutte de mines très active en Argonne. Nous avons fait sauter de nombreux fourneaux qui ont bouleversé les travaux souterrains de l’ennemi . Aux Courtes-Chausses, à la Fille-Morte, à la Cote 285, à Vauquois, des attaques allemandes ont été brisées par une lutte d’artillerie et de grenades.
Les Anglais ont repoussé une attaque par surprise aux abords de la route d’Ypres à Pilken.
Nos avions ont été, à titre de représailles contre le raid d’un zeppelin à Salonigue, bombarder un village bulgare de la frontière grecque.

http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/fevrier16.html

(info)Dada inventé le 5 février 1916

Déguisé en phallus Hugo Ball ouvre le Cabaret Voltaire fréquenté par Tzara et des artistes dadaïstes à ZurichDada a été inventé le 5 février 1916 à Zurich (Suisse) par les poètes Hugo Ball, Richard Huelsenbeck, Tristan Tzara et des peintres Jean Arp, Marcel Janco, Sophie Taeuber. Dada ou « dadaïsme » est un mouvement intellectuel, littéraire et artistique. Dada sest imposé comme un mouvement sans véritable créateur. Le nom « DADA » a été choisi au hasard en ouvrant le dictionnaire et en faisant tomber un « coupe-papier » au milieu de la page.

http://slideplayer.fr/slide/503570/

http://galerie-art-aujourdhui.com/fr/revue-de-presse/187-dada

 

 

Publicités