560/journal du 14 février 1916: projet d’offensive sur la Somme

Carnets du rémois Paul Hess

Rien à ce jour

Projet d’offensive sur la Somme

Le 14 février 1916, Joffre et Haig, commandant des troupes britanniques, tombent d’accord sur le projet d’une attaque sur la Somme, qui commencerait à la fin du mois de juin.

Le projet est maintenu, en dépit du déclenchement de la bataille de Verdun par l’état-major allemand le 21 février 1916. Mais Joffre réduit la participation française et l’action principale revient aux armées britanniques. L’attaque doit avoir lieu à l’articulation de la 4e armée britannique (commandée par Sir Henry Rawlinson) et de la 6e armée française (commandée par le général Fayolle). Au cours des premiers de mois de 1916, les Anglais constituent en arrière du front tout un réseau de routes, de prolongements de voies ferrées, de camps, d’hôpitaux, de stations de matériel, et accumulent des munitions d’artillerie, environ trois millions d’obus, en prévision d’un pilonnage d’une semaine sur les lignes allemandes, puis de tirs qui accompagneraient la progression de l’infanterie. Les images d’archives présentes dans le reportage insistent sur cette accumulation d’obus. Les ingénieurs et les soldats du génie britannique creusent des tunnels sous les positions allemandes et placent des mines sous des points stratégiques, les plus puissantes étant composées de vingt tonnes d’explosifs brisants. Avec une supériorité numérique sur les Allemands estimée à sept contre un, la confiance des Alliés est totale.

http://fresques.ina.fr/picardie/impression/fiche-media/Picard00444/la-bataille-de-la-somme-1916.html

Internement des prisonniers de guerre en Suisse

Au 14 février 1916, 883 Français, dont 104 officiers étaient internés dans la région de Montana, Montreux, Leysin et de l’Oberland bernois tandis que 364 Allemands dont 3 officiers étaient accueillis dans les régions des Quatre-Cantons et de Davos. Ces premiers effectifs allemands furent complétés par l’arrivée de 117 Allemands, du 24 au 28 mars 1916.

http://hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com/2014/01/la-suisse-et-l-internement-des-prisonniers-de-guerre-allies-malades-et-blesses-1914-1918.html

Des clichés peu connus dont beaucoup pris dans la Marne

photos-inedites-Guerre-Mondiale-14-18-2-640x499

Le commandant en chef lors de la bataille de la Somme, Field Marshall Douglas Haig, à un endroit inconnu en France, le 14 février 1916.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La suite sur: http://www.tuxboard.com/photos-inedites-de-la-premiere-guerre-mondiale/

 

 

 

Publicités