(video) Il faut sauver le soldat Jardot !

Sur France 3 Franche-Comté par Florence Cicolella

C’est le scénario du film « Il faut sauver le soldat Ryan » version 14-18. 5 frères du Territoire-de-Belfort sont morts au front en moins d’une année. Le sixième a eu la vie sauve grâce à la mobilisation de l’instituteur de son village. Il fallait sauver le soldat Jardot !

Nés à Evette, Aimé, Jules, Léon, Aristide, Eugène et Joseph sont tous paysans dans la ferme familiale ou alentour. Le 31 juillet 1914, ils sont appelés dans les casernes de Belfort en plein effervescence. Le père, perclus de rhumatismes, la mère, deux sœurs, deux épouses enceintes et un petit enfant restent au pays. Ils cultiveront le blé et le seigle, malgré le manque de bras et les réquisitions des bêtes par l’armée.

Commencent la campagne d’Alsace, les premiers combats. Léon meurt à Apremont dans la Meuse dès septembre. Son corps n’est pas retrouvé. Eugène le suit de quelques jours dans la même zone. Joseph est tué par un obus en janvier 1915, Aristide brûle dans l’incendie de son cantonnement en février et Jules disparaît en juin dans la Somme. Les cinq frères sont tués en moins d’une année ! Leur mère s’évanouit à chaque annonce faite par le maire. Le père encaisse en silence. L’instituteur, Joseph Mullet, n’y tient plus. Il écrit plusieurs lettres au ministre de la guerre qu’il supplie d’épargner l’aîné, le dernier survivant de la fratrie.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/franche-comte/histoire-14-18-le-soldat-jardot-924181.html

Publicités