(vidéo) Emile Driant, l’écrivain soldat

Sur France 3 Lorraine  par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Lors du début de l’offensive allemande sur Verdun le 21 février 1916, le lieutenant-colonel Emile Driant est en première ligne, à la tête de deux bataillons de Chasseurs. Une majorité des soldats et leur chef vont y perdre la vie. Leur sacrifice les a fait entrer dans la légende de Verdun.

Déclenchée le 21 février 1916 avec quelques jours de retard en raison de la météo hivernale, l’offensive allemande sur la poche de Verdun débute par un déluge d’obus destiné à écraser les lignes françaises.

Depuis son PC au coeur du Bois des Caures, au nord de Verdun, le lieutenant-colonel Emile Driant se retrouve en première ligne, à la tête de deux bataillons de Chasseurs. Il mourra, comme une majorité de ses hommes, dans les premières heures de ce qui deviendra la « bataille des 300 jours« …

Un sacrifice qui les a fait entrer dans la légende de Verdun

Publicités