585/journal de la grande guerre: 10 mars 1916

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

Journal du vendredi 10 mars à travers Le Miroir

En Belgique, activité de notre artillerie sur les positions ennemies au sud de Lombaertzyde.
En Champagne, nous avons bombardé les organisations défensives de l’ennemi, à l’ouest de Navarin, à l’est de la butte du Mesnil et dans la région de Massiges.
A l’ouest de la Meuse, nous avons progressé dans le bois des Corbeaux, dont nous tenons la presque totalité. A l’est, les Allemands ont dirigé plusieurs attaques de Douaumont jusqu’à Vaux. Elles ont été brisées. Les assauts contre le village de Vaux, qui ont été repoussés sur-le-champ, ont valu à l’emtemi de grosses pertes. Les pertes ont été énormes pour lui au pied du fort de Vaux, dont il a essayé d’atteindre les pentes. Bombardement en Woevre. En Haute-Alsace, nous avons enlevé un élément de tranchées à l’est de Seppois.
Les Russes ont progressé le long de la mer, entre Batoum et Trébizonde.
Le gouvernement allemand a fait remettre ses passeports au ministre portugais à Berlin; ol a rappelé son propre ministre à Lisbonne.
La Turquie inclinerait à faire une paix séparée.

Ecrivain mort à la guerre

L-on-Boyer
Léon Boyer – Né le 30 novembre 1883 à Marchastel (Auvergne) – Tué le 10 mars 1916 à Froide-Terre devant Verdun

 

http://www.marchastel.fr/spip.php?article29

 

LA CARTE POSTALE DU JOUR

10 03 1916

Publicités