(Aviation) Une cérémonie d’hommage en catimini à Beine-Nauroy (Marne)

A lire sur le site de L’Union Reims

Le 15 mars 1916, plusieurs habitants de Beine furent témoins du combat aérien qui eut lieu dans la direction de Nauroy. Un avion français obligeait un aéroplane allemand à atterrir et à rentrer dans ses lignes, lorsqu’un petit Fokker ennemi qui survolait l’avion français l’attaqua à l’improviste. Deux minutes après, ce dernier était en flammes et venait s’abattre sur le sol. Le lendemain, un autre aéroplane tricolore accourait sur les lieux du combat et laissait tomber deux couronnes, pour rendre hommage aux héros infortunés.

Cent ans plus tard, ce 15 mars au matin, la base aérienne 113 de Saint-Dizier, à laquelle appartenaient les deux malheureux pilotes, le comte Jacques Decazes et François Lefebvre, est venue se souvenir à Beine-Nauroy de cet acte héroïque, en présence d’une poignée d’élus, des enfants de l’école, et des représentants des associations des Amis de Nauroy, des Monts de Champagne et du Fort de la Pompelle.

La suite sur http://www.lunion.fr/683512/article/2016-03-15/une-ceremonie-d-hommage-en-catimini-a-beine-nauroy

Publicités