599/journal de la grande guerre: 24 mars 1916

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Le Courrier d’aujourd’hui parle d’une pétition adressée au Gouvernement et aux Chambres , par le syndicat des maîtres-imprimeurs  de Maine-et-Loire, en vue de faire réglementer la consommation de papier. Il demande que les journaux paraissent uniformément avec deux pages d’impression seulement fin d’apporter un remède à une situation  qui pourrait devenir désastreuse pour l’industrie du papier, et de protéger la papeterie française contre la concurrence du dehors.

Journal du vendredi 24 mars 1916 à travers Le Miroir

Au nord de l’Aisne, tir de destruction sur les ouvrages allemands du plateau de Vauclerc.

En Argonne, nous exécutons de nombreuses concentrations de feux sur les organisations ennemies, les routes et les voies ferrées de L’Argonne orientale et sur le bois de Malancourt. L’ennemi n’a pas renouvelé ses tentatives sur le petit mamelon d’Haucourt, dont nous tenons le réduit. Bombardement soutenu de notre front Béthincourt-Le Mort-Homme-Cumières.

Canonnade à l’est de la Meuse et en Woëvre, mais aucune action d’infanterie.

A l’ouest de Pont-à-Mousson, par un coup main, nous enlevons une tranchée et faisons quelques prisonniers à Faye-en-Haye. Dans les Vosges, nous bombardons les cantonnements ennemis aux environs de Muhlbach.

Les Russes ont enlevé un bois et un village dans leur secteur nord, près de Jacobstadt. Plus au sud, ils ont conquis une ligne de tranchées près du lac de Sékly. Sur la rive du lac Narotch, ils se sont emparés de trois lignes de tranchées en faisant plus de 1000 prisonniers. Leurs troupes du Caucase poursuivent leur marche sur Erzindjan.

l’Emprunt allemand n’a pas produit les résulats attendus.

L’ Angleterre sera représentée à Paris, à la conférence des alliés, par M. Asquith et par lord Kitchener.

http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/mars16.html

(Marine) Le Sussex torpillé par un U-boot

220px-Ferry_%22Sussex%22_torpedoed_1916Le 24 mars 1916, alors que le Sussex effectue une traversée entre Folkestone et Dieppe, il est torpillé par le sous-marin UB-29. Le navire est gravement endommagé, l’ensemble de la proue ayant été arrachée. Certains canots de sauvetage sont lancés, mais deux d’entre eux chavirent et plusieurs personnes se noient. Sur les 378 personnes présentes à bord (53 membres d’équipage et 325 passagers), au moins 50 personnes décèdent. D’autres sources comptent entre 80 et 100 décès. Le Sussex reste à flot et il arrive au port de Boulogne-sur-Mer en remorque.

Parmi les morts figurent le célèbre compositeur espagnol Enrique Granados et son épouse Amparo, ainsi que le joueur de tennis colombien Manliff Goodbody. Plusieurs passagers américains sont blessés, mais aucun n’est tué. Malgré ce fait, l’opinion publique américaine est fortement choquée, provoquant des échanges tendus entre les gouvernements américains et allemands.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sussex_(paquebot)

Dossier complet sur http://www.archeosousmarine.net/sussex.html

Représailles allemande sur la tête du Violu

Le 24 mars 1916, les Allemands tireront 2000 obus sur les lignes françaises en représailles à la mort d’un capitaine du Brigade Ersatz Bataillon 82 abattu le 22 mars. Le bombardement servit également à couvrir un coup de main destiné à faire des prisonniers. Les Allemands et les Français se lancent alors dans une escalade, les explosions deviennent de plus en plus fortes jusqu’en avril 1916.

http://www.lieux-insolites.fr/cicatrice/14-18/violu/violu.htm

LA CARTE POSTALE DU JOUR

24 mars 1916

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s