639/journal du 3 mai 1916: 75 batteries pilonnent la côte 104 à Verdun

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

Journal du mercredi 3 mai 1916 à travers Le Miroir

En Champagne, nous avons provoqué plusieurs explosions dans une batterie allemande (région de Moronvilliers). Une autre batterie au nord de Massiges a subi de graves dégâts.
En Argonne, lutte de mines. A l’ouest de la Meuse, lutte d’artillerie d’Avocourt au Mort-Homme.
A l’est, nous avons enlevé 500 mètres de tranchées et fait 100 prisonniers au sud du fort de Douaumont. Nous avons abattu un taube au nord de Douaumont.
Les Allemands ont été repoussés par les Belges dans une attaque qu’ils tentaient à l’est de l’Yser.
M. Asquith annonce aux Communes qu’il déposera un projet organisant le service militaire obligatoire pour les hommes mariés.

http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/mai16.html

75 batteries pilonnent la côte 104 à Verdun

Le 3 mai, soixante-quinze batteries allemandes concentrent leurs feux sur la cote 304 « qui n’est plus qu’un nuage de poussière et de fumée »

Toutefois l’assaut d’infanterie ne se déclenche que le lendemain. Malgré l’effroyable puissance de la préparation, nos mitrailleuses sont restées intactes en nombre suffisant; elles fauchent les assaillants. Nous contre-attaquons dans la nuit du 4 au 5 (68e régiment d’infanterie, lieutenant colonel Odent. Le lieutenant-colonel Odent est tué ; mais nous nous maintenons à la crête de 304.

http://chtimiste.com/batailles1418/1916verdun3.htm

(vidéo) Le carnet du Lieutenant Thomas: 3 mai 1916 lu par des élèves de Viroflay

Capture d’écran 2016-04-05 à 05.31.25Dans le cadre des Commémorations du centenaire du début de la Première Guerre Mondiale, les enfants des écoles de Viroflay rendent hommage au Lieutenant Thomas, Viroflaysien, en lisant des extraits de ses carnets de guerre. Le 3 mai 1916 est lu par la classe de CM2 de Mme de St Laumer, Ecole Aulnette.

http://www.dailymotion.com/video/x2afb8k_carnet-du-lieutenant-thomas-3-mai-1916_creation

Verdun: inauguration du monument de la garnison du fort de Troyon

monumentdefenseurstroyonLe 3 mai 1916, un petit obélisque est inauguré à la mémoire des défenseurs du fort en présence du président de la République Raymond Poincaré. Sur le monument, on peut lire l’inscription suivante :« A la mémoire de la Garnison du Fort de Troyon qui, du 8 au 14 septembre 1914, résista héroïquement à toutes les attaques allemandes et permit ainsi à la 3e Armée Française de remplir son rôle dans la Victoire de la Marne »

http://www.verdun-meuse.fr/index.php?qs=fr/lieux-et-visites/le-monument-de-la-garnison-du-fort-de-troyon

LA CARTE POSTALE DU JOUR

3mai 1916

Publicités