644/journal du 8 mai 1916: explosion dans le fort de Douaumont

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

Journal du lundi 8 mai 1916 à travers Le Miroir

Au nord de la Somme, les Allemands, après une intense préparation d’artillerie, ont prononcé une attaque sur nos tranchées, au sud de Lihons. Arrêtée par nos tirs de barrage, l’attaque s’est dispersée avant d’avoir atteint nos fils de fer.
Sur la rive gauche de la Meuse, le bombardement, très violent, qui dure sur la région de la cote 304, a été suivi d’une forte attaque allemande appliquée entre la cote 304 et le Mort-Homme. L’ennemi, après des efforts répétés, a pénétré dans un boyau à l’est de la cote 304. Partout ailleurs, il a été repoussé avec des pertes sérieuses.
Sur la rive droite, après une intense préparation d’artillerie, les allemands ont prononcé plusieurs attaques sur nos tranchées entre le bois d’Haudromont et le fort de Douaumont. Dans la partie ouest du front attaqué, ils ont pris pied sur une longueur de 500 mètres dans nos eléments de première ligne; ailleurs, leurs assauts ont été brisés.
Au sud de Saint-Mihiel, nous avons repoussé une forte reconnaissance ennemie.
En Lorraine, nous avons surpris une patrouille au sud-est de Nomény.
Au cours d’une bourrasque, plusieurs de nos ballons captifs ont été emportés dans les lignes allemandes.
Lutte d’artillerie sur le front belge.
Canonnade réciproque dans les secteurs anglais.

http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/mai16.html

Explosion dans le fort de Douaumont: plus de 500 morts allemands

chapelle-allemande-150x150Le 8 mai 1916, une énorme explosion se produisait dans le fort de Douaumont et a entraîné la mort de plusieurs centaines de soldats allemands. Les raisons de cette catastrophe sont dues à la négligence et à des concours de circonstances. Une reconstitution détaillée de ces événements a été faite par le personnel médecin, le Dr Hanauer, peu de temps après la catastrophe. Le comité commémoratif 1914-1918 de la forêt d’Argonne  a rendu public le présent rapport en 1991.

Le chirurgien Dr Hanauer (3e corps d’armée – 3e compagnie sanitaire) avait début mai suggéré de mettre en place à Douaumont un poste de secours pour blessés graves. Jusque là, seuls les blessés légers y étaient soignés tandis que les blessés plus grièvement devaient être transportés ailleurs par des chemins beaucoup plus difficiles.Beaucoup de survivants des bombardements de l’artillerie française mouraient de leurs blessures en chemin.

http://aufildesmotsetdelhistoire.unblog.fr/2014/05/20/le-8-mai-1916-lexplosion-dans-le-fort-de-douaumont/

https://verdunmonsite.wordpress.com/de-1914-a-1916/ouvrages-fortifies/fort-de-douaumont-2/explosion-du-8-mai-1916/

https://books.google.fr/books?id=OB6YCwAAQBAJ&pg=PT125&lpg=PT125&dq=8+mai+1916&source=bl&ots=g9P4c4a9KR&sig=5YT1kirLXR-XV8w1xkMHR0AWNaQ&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjXqonT3vfLAhXDbxQKHRGTAoI4FBDoAQg0MAU#v=onepage&q=8%20mai%201916&f=false

Lire aussi: http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Pages-d-aujourd-hui-actualites-14-18-commemorations/explosion-douaumont-sujet_2234_1.htm

http://www.lesfrancaisaverdun-1916.fr/fortifications1024.htm

Video sur you tube (en allemand)

https://www.youtube.com/watch?v=36jjpZG8PBk

Publicités