Centenaire de la bataille de Verdun : « Le paroxysme le plus horrible de la guerre »

Sur le site d’Europe 1

Invité d’Europe nuit, l’historien Franck Viltard a participé à la rédaction du « Guide du Routard Grande Guerre 14-18, Les Chemins de mémoire », à l’occasion du centenaire de la bataille de Verdun.

INTERVIEWC’est la bataille la plus symbolique de la Grande Guerre. La bataille de Verdun, qui a eu lieu entre février et décembre 1916, fête son centenaire cette année.

« La Grande Guerre a souvent été résumée à la seule bataille de Verdun ». « Ça a été un affrontement terrible : on estime qu’environ 300.000 soldats sont tombés sur le sol de Verdun », explique Franck Viltard, historien, chargé de mission pour le centenaire de la 1ère Guerre mondiale au département de l’Aisne. « Ça a atteint le paroxysme le plus horrible de la guerre : des combats au corps à corps, dans les tranchées, à tel point que le souvenir de la Grande Guerre a souvent été résumée à la seule bataille de Verdun ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s