674/journal de la grande guerre: 7 juin 1916

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

Journal du mercredi 7 juin 1916 à travers Le Miroir

Sur le front nord de Verdun on ne signale aucune action d’infanterie. Toutefois la lutte d’artillerie a continué avec violence dans la région Vaux-Damloup.
Le chef de bataillon Raynal, qui défent le fort de Vaux, est promu commandeur de la légion d’honneur.
Bombardement sur le front belge.
Les Russes ont fait, dans leur offensive du front de Galicie et de Volhynie, plus de 25000 prisonniers jusqu’ici, dont près de 500 officiers. Ils ont capturé 27 canons et 50 mitrailleuses. Les Autrichiens avouent que l’offensive a été puissante, que l’ennemi ne cesse de se renforcer, et que, sur certain points, ils ont reculé de 5 kilomètres.
La défensive italienne semble avoir brisé les attaques autrichiennes, aussi bien dans le val d’Astico que sur le plateau d’Asiago. En tout cas, la situation du général Cadorna s’est fortement amélioré.
Lord Kitchener, le ministre de la guerre britannique, a coulé avec son état-major à bord du croiseur-cuirassé Hampshire, près des Orcades. Il se rendait en Russie.
Le combat d’artillerie et de mines est devenu très intense dans les secteurs anglais du front français.
Le cabinet d’Athènes a protesté auprès de l’Entente contre la mise en état de siège du secteur de Salonique.

http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/juin16.html

7 juin 1916 : reddition du fort de Vaux

(lire nos éditions précédentes)

Le commandant Raynal et ses hommes, qui y étaient stationnés, se rendent poussés par la soif. Les allemands investissent les lieux.

Voir une vidéo https://www.youtube.com/watch?v=INTCcq15i2Q

Le premier bataillon de tirailleurs somalis dissous

Un premier bataillon constitué à Djibouti reste en voie de formation. Il est dissous le 7 juin 1916. Un autre bataillon somali est formé à Madagascar (Majunga), le 11 mai 1916, avec des éléments recrutés en Côte des Somalis, sous la dénomination de 6e bataillon de marche somali [7]. Transporté en France en deux échelons, il est rassemblé à Fréjus, le 10 juin 1916 et prend l’appellation de 1er bataillon de tirailleurs somalis. Il est alors commandé par le chef de bataillon Fortin. C’est une formation d’étapes à quatre compagnies et une sec­tion hors rang. Le premier recrutement du bataillon est de 1 700 hommes dont 1 400 Somalis, 200 Arabes du Yémen, 75 Comoriens et 25 Abyssins et Sénégalais

http://www.institut-strategie.fr/TC_3.htm

Sur la préparation d’une attaque aux gaz

Le 7 juin 1916, contrairement aux souhaits du général Gratier commandant le secteur, l’opération doit avoir lieu au plus tôt, dès que les conditions atmosphériques le permettront. Techniquement, cela permettrait de réaliser l’émission à partir du 15 juin. Le 8 juin, les bouteilles sont portées aux abris d’attente et les premières répétitions de nuit ont lieu.

Avisé de l’ordre donné par le général de Villaret, le commandant Bloch fait aussitôt parvenir une note de service au capitaine Dautel : « l’opération de la Tête des Faux étant décidée le capitaine commandant la compagnie 33/2 s’assurera du bon état des masques T.N.H. en particulier la bonne fixation des oculaires. Il fera au besoin prendre de préférence à ses hommes le masque M.2. : auquel il aura fait ajouter, une bride pour la position d’attente. Les attaches élastiques seront visitées soigneusement. Les sous-officiers recevront individuellement l’ordre de vérifier la pose des masques, 15 minutes avant l’heure H. Il s’assurera en outre, de la bonne fixation des tubes d’éjection sur le parapet. Ces tubes devront être assujettis très solidement, soit, par des sacs à terre, ou autre procédé, afin d’éviter tout déversement dans la tranchée. Rendre compte des mesures prises ».

Le commandant Bloch, fort de l’expérience récente du Violu, donne les instructions nécessaires en mettant l’accent sur deux points particuliers, les masques de protection et la fixation des tubes d’éjection sur le parapet de la tranchée.

http://www.guerredesgaz.fr/Agression/Lesvagues/Francaises/compagniesZ/22-34/Cie%2022-34.htm

LA CARTE POSTALE DU JOUR

7 juin 1916

 

Publicités