676/Journal du 9 juin 1916: adoption de l’heure d’été

Carnets du rémois Paul Hess (extraits)

Rien à ce jour

Journal du vendredi 9 juin 1916 à travers Le Miroir

Dans l’Argonne, lutte de mines à notre avantage à la Haute-Chevauchée.
Sur la rive gauche de la Meuse, activité d’artillerie très intense dans le secteur de la cote 304 et la région de Chatttancourt.
Sur la rive droite, la garnison du fort de Vaux, arrivée à la limite de ses forces, n’a pu tenir plus longtemps. Mais nous restons aux abords immédiats de la position.
L’ennemi, après un violent bombardement, a dirigé des attaques successives sur nos positions à l’ouest et à l’est de la ferme Thiaumont. Toutes ces attaques ont échoué sur nos tirs de barrage et nos feux de mitrailleuses.
Canonnade violente à l’ouest de Pont-à-Mousson et dans la région de l’Hartmannswillerkopf.
Les combats entre Anglais et Allemands, autour d’Ypres, ont pris une grande intensité.
Les Italiens ont repoussé une série d’attaques autrichiennes sur le plateau des Sept-Communes, en infligeant à l’ennemi d’énormes pertes.
Les Russes ont occupé Loutsk, l’ancienne capitale de la Volhynie, en faisant 11000 prisonniers.
Les Allemands avouent avoir perdu, dans la bataille navale du Jutland, le croiseur de bataille Lutzow et le croiseur protégé Rostock.

 

Une journée (presque ordinaire)en Argonne pour le 72 ème RI

9 juin 1916  Extrait: « Notre artillerie effectue des réglages sur les tranchées ennemies dans le centre « D ». Nous faisons jouer le camouflet D.O (Corniche) voir carte 2 juin 1916. Relève de l’escadron du 8ème Chasseur terminé vers 3h du matin au Ravin Intermédiaire, aucun incidents à signaler.

Pertes du jour: 6 blessés, Caporal Bonneton 2ème Cie, Caporal Hébert Emile 1ère Cie, soldats Guilemot Jean, Sénéchal Aimé, Lepez André, Rivard Pierre 1ère Cie.

http://laurent59.canalblog.com/archives/2006/06/09/2046297.html

Adoption de l’heure d’été

PhotoshopScreenSnapz1002La loi sur l’heure d’été — ou heure de guerre — est adoptée par les deux assemblées le 8 juin 1916 et promulguée par le président de la République le 9. Le gouvernement fixe, par un décret du 10, l’entrée en vigueur de l’heure nouvelle au 14 à onze heures du soir. Deuxième application : 1917 ; troisième application : 1918.

http://langlois.blog.lemonde.fr/2016/03/26/lheure-dete-pendant-la-premiere-guerre-mondiale-14-juin-1916/

 

Publicités