(vidéo) Le kronprinz à Charleville-Mézières (Ardenne)

Sur France 3 Champagne-Ardenne par LG avec Mathieu Guillerot

14_18_2016_sem_31dim_le_kronprinz-00_00_31_22

Il aurait dût, un jour, devenir Empereur d’Allemagne mais la défaite de 1918 le priva de ce destin. Le kronprinz, fils de Guillaume II, combattit dans les troupes allemandes au début de la guerre avant d’installer ses quartiers à Charleville-Mézières.

Une ville où il laissa le souvenir d’un personnage original, plus porté sur les plaisirs de la vie que sur l’austérité militaire. Guillaume de Hohenzollern, dit le Kronprinz, fils ainé du kaiser Guillaume II. Le prince héritier de l’Empire allemand qui passa une grande partie de la guerre, à Charleville-Mézières.

Nommé caporal dès l’âge de 6 ans, le plus jeune de l’armée prussienne, le Kronprinz se destine naturellement à une carrière militaire. Une fois devenu adulte, il est conquis par l’esprit pangermaniste de son père qui entend regrouper tous les germanophones au sein d’une grande Allemagne. Sa citation favorite témoigne de ses aspirations bellicistes : « C’est par l’épée que nous gagnerons la place qui nous est due mais qu’on nous refuse ». Lorsque la guerre éclate, Le Kronprinz, a 32 ans et prend la tête de la 5ème armée. Mais son père se méfie de ses capacités à commander et lui adjoint un chef d’Etat-major à qui il lui ordonne d’obéir.
La suite sur
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s