758/30 août 1916: le plus beau rôle de la femme

Carnets du rémois Paul Hess

Rien à ce jour

Journal du mercredi 30 août 1916 à travers Le Miroir

Le mauvais temps gêne les opérations sur notre front.
Sur le front britannique, on ne signale qu’une action d’infanterie au cours de laquelle un détachement ennemi s’est approché des tranchées de nos alliés, près du moulin de Pozières et en a été aussitôt rejeté.
Les Allemands ont bombardé violemment le bois Delville, les abords du moulin de Pozières, les bois d’Authuille et de Thiepval. Activité d’artillerie de part et d’autre près de la redoute de Hohenzollern en face de Guinchy et de Givenchy et dans le saillant d’Ypres.
En Orient, activité d’artillerie dans la région du lac Doiran et sur les rives du Vardar, où nous avons détruit le parc d’aviation de Argenci. Nous progressons vers Lomnica, tandis que l’armée serbe continuait son avance sur Vetrenik.
Le maréchal von Hindenburg est nommé chef de l’état-major général allemand en remplacement du général von Falkenhayn.
La Turquie a déclaré la guerre à la Roumanie.

http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/aout16.html

Le plus beau rôle de la femme

PHO4e0174c6-fc5c-11e3-a809-1aa7d32672e4-805x453

LES PARISIENNES (4/4) – La question de la dépopulation de la France, déjà dans les esprits avant guerre, agite de plus belle la société française. La Parisienne se retrouve au banc des accusés.

La chute de la natalité entamée au 19e siècle -et dans de plus fortes proportions que dans les autres pays européens- inquiète les élites françaises. La crainte de l’infériorité démographique vis-à-vis de l’Allemagne est déjà vive alors que la menace d’une invasion allemande est régulièrement agitée.

Entre 1860 et 1913 la population en France croît seulement de 4 millions -essentiellement grâce à l’immigration de travailleurs belges, italiens et allemands et à l’allongement de la durée de la vie- alors qu’elle augmente de 29 millions en Allemagne. La guerre ne fait qu’accentuer la tendance: on estimera qu’elle a privé le pays de 1,6 millions de naissances entre 1914 et 1919 contre un léger excédent de 300.000 naissances de 1920 à 1924. La fécondité qui affiche un taux de 2,9 enfants par femme en 1901 tombe à 1,5 en 1915! Des mouvements natalistes comme «L’alliance nationale contre la dépopulation», créé en 1896, militent pour la mise en place de mesures propres à encourager les naissances et le durcissement des sanctions contre les femmes ayant recours à un avortement.

La suite sur le site du Figaro http://www.lefigaro.fr/histoire/centenaire-14-18/2014/08/28/26002-20140828ARTFIG00082-le-plus-beau-role-de-la-femme-1916.php

Des colis au soldat (1916)

Capture-lettre-1916-08-30

Pendant la Première Guerre, les lettres d’Émilie Froissart à son fils Louis mobilisé mentionnent souvent les colis qu’elle lui envoie. Ce thème constitue même, exceptionnellement, l’essentiel du message

https://puc.hypotheses.org/1647

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s