793/Journal du 4 octobre 1916

Carnets du rémois Paul Hess

Sifflements et obus boulevard Lundy, dans la matinée. Après-midi, nouvelles arrivées.

Journal de guerre du mercredi 4 octobre 1916

Sur le front de la Somme, une attaque localisée de chaque côté de la route Péronne-Bapaume, nous a mis en possession d’une importante tranchée au nord de Rancourt. Nous avons fait 120 prisonniers dont 3 officiers.
Les Anglais ont exécuté un coup de main heureux au sud de Loos.
Sur le front d’Orient, les Serbes ont délogé les Bulgares d’une nouvelle arête montagneuse et l’ennemi a paru battre en retraite vers le nord. Trois villages ont été occupés par les Alliés au nord de Florina ; un quatrième, par les Anglais à l’est de la Strouma.

Source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/octobre16.html

(Marine) La tragédie du Gallia: 1.338 victimes

46948516_p

Le 3 Octobre 1916, l’un de nos plus grands paquebots de la Compagnie de Navigation Atlantique, le Gallia, bâtiment mesurant 182 mètres de long, jaugeant 15000 tonnes, ayant une vitesse de 18 nœuds (ce qui est considérable pour l’époque), lancé le 26 Mars 1913, transformé en croiseur auxiliaire de 1 er rang au début de la guerre, stationne en rade de Toulon. Il est commandé par le Lieutenant de Vaisseau KERBOUL. Son équipage se compose de 50 marins et gradés dont les Enseignes de vaisseau AUGUSTIN, DE GODON, LE COURTOIS DU MANOIR. Ce dernier a été nommé second. Sur le navire, embarquent ce jour là environ 2050 passagers (…)

http://pourceuxde14.canalblog.com/archives/2009/11/23/15896970.html

Un témoignage http://renaissancelochoise.com/alphonse-le-naufrage-du-gallia/

A propos du naufrage du Gallia (suite)

image006

http://www.chtimiste.com/batailles1418/combats/Gallia/gallia.htm

Lire aussi https://fr.wikipedia.org/wiki/Gallia_(paquebot_1913)

Des lettres par milliers pour Hindenburg

Le Figaro du 4 octobre 1916 prévoit que la femme du maréchal von Hindenburg va recevoir, comme l’année dernière, de nombreuses cartes d’anniversaire destinées à son mari.

«La femme du maréchal von Hindenburg a dû voir avec terreur arriver la date du 2 octobre, anniversaire de la naissance du “sauveur de l’Empire allemand”. L’an dernier déjà, à la même occasion, plusieurs milliers d’enfants des écoles primaires ont envahi à Hanovre la demeure de l’homme aux clous et l’ont ornée de fleurs depuis le grenier jusqu’à la cave.

Cette année, les témoignages d’admiration de la jeunesse des écoles auront un caractère plus grandiose encore. Dans toutes les écoles de l’Empire, la “Société de secours de guerre” a fait distribuer du papier à lettres sur lequel les petits Boches ont été invités à exprimer leurs félicitations à l’adresse du généralissime. Ces lettres ont été reliées en volumes et expédiées à Mme von Hindenburg.

La suite sur http://www.lefigaro.fr/histoire/centenaire-14-18/2014/10/04/26002-20141004ARTFIG00047-4-octobre-1916-des-lettres-par-milliers-pour-hindenburg.php

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s