(BD)Le dessinateur Jacques Tardi replonge dans les tranchées

Sur le site du Point

Personne mieux que Tardi n’a su mettre en images l' »innommable boucherie » de la guerre 14-18 et le dessinateur le démontre une nouvelle fois avec « Le dernier assaut », un album comme une « dernière mise au point » sur l’horreur et l’absurdité de ce conflit.

1916, « deux ans que ça dure et pas la moindre lueur qui laisserait entrevoir la fin des combats », Tardi nous entraîne dans les pas d’Augustin Broutille, un brancardier désabusé plongé au coeur du chaos.

Le ciel est invariablement gris, ne rougeoyant que de l’éclat des tirs d’artillerie. Déluge d’acier, attaques au gaz, paysages dévastés et méconnaissables, corps d’hommes et d’animaux déchiquetés ou en putréfaction.

Depuis 40 ans, et son « Adieu Brindavoine », Tardi a toujours été hanté par la Première Guerre mondiale. Parmi son oeuvre, on se souvient de « C’était la guerre des tranchées », « Putain de guerre » (avec Jean-Pierre Verney) ou encore « Le Der des ders » et « Varlot soldat » (avec Didier Daeninckx). « Le Dernier assaut » (à paraître mercredi) se veut son ultime album sur le sujet.

Broutille, c’est évidemment Jacques Tardi lui-même. Alors que Broutille, contraint d’achever un blessé pour ne pas se faire repérer, soliloque sur cette guerre effroyable en arpentant le champ de bataille, Tardi fait parallèlement entendre sa voix, mettant en perspective ce que ressent le brancardier.

La suite sur http://www.lepoint.fr/culture/le-dessinateur-jacques-tardi-replonge-dans-les-tranchees-03-10-2016-2073188_3.php

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s