794/5 octobre 1916: Hitler dans la Somme

Carnets du rémois Paul Hess

A 16 heures, un aéro allemand passe au-dessus de la ville, se dirigeant vers le sud-ouest. Des arrivées d’obus se font entendre ensuite.

Journal de guerre du jeudi 5 octobre 1916 à travers Le Miroir

Au nord de la Somme, nous avons complété la conquête de puissantes lignes de tranchées allemandes situées entre Morval et le bois de Saint-Pierre-Vaast; nous avons fait environ 200 prisonniers dont 10 officiers.
Les Anglais ont chassé l’ennemi d’Eaucourt-l’Abbaye. Le village est entièrement en leur possession.
Les forces serbes, françaises et russes de Macédoine pousuivent victorieusement leur avance. Elles ont atteint la ligne Petaleno, sur le versant occidental du Kajmackalan, la boucle de la Cerna, Kesali, et Negocani. Leur aile gauche tient Pitoderi, au pied du mont Cicevo.
Les Roumains ont fait 800 prisonniers près de Fogaras, en Transsylvanie et plus d’un millier en Dobroudja.

Distribution de couscous pour les blessés musulmans

À l’occasion de la fête du mouton, une association propose de participer à la distribution de repas aux blessés musulmans, action de générosité relatée par Le Figaro du 5 octobre 1917.

«“L’Algérienne” offrira aux blessés musulmans le couscous de l’Aïd-el-Kébir ou fête du Mouton. Le comité de l’Algérienne prie les directeurs des hôpitaux et ambulances d’envoyer au siège social, 33, boulevard Haussmann, des hommes porteurs de récipients hermétiquement fermés, en rapport avec le nombre de leurs musulmans, afin que les blessés alités et levés puissent faire ensemble le repas de l’Aïd-el-Kébir.» écrit Le Figaro du 5 octobre 1916.

source: http://www.lefigaro.fr/histoire/centenaire-14-18/2014/10/05/26002-20141005ARTFIG00058-5-octobre-1916-distribution-de-couscous-pour-les-blesses-musulmans.php

Le paquebot anglais de la compagnie Cunard Franconia est torpillé

Le 5 octobre 1916, le paquebot anglais de la compagnie Cunard Franconia est torpillé et coulé en Méditerranée. 312 hommes d’équipage peuvent être sauvés, 12 périssent.

http://www.hydroretro.net/etudegh/1916_la_guerre_en_mer_aout_decembre.pdf

Avec le 17 ème bataillon de tirailleurs sénéglais

 

Le 5 octobre 1916, les Ier et 3e compagnies, et la section de mitrailleuses sous les ordres du capitaine BLAIVE, prennent part à la colonne des Ait Mesot.

Le détachement reste éloigné de Marrakech du 5 octobre au 19 décembre. La section de mitrailleuses, sous les ordres du sous-lieutenant CAILLAUD, prend part au combats de Bou Salah, où le soldat FOSSE est tué.

http://tableaudhonneur.free.fr/17eBTS.pdf

En Octobre 1916 Hitler dans la Somme

hitler_akg_images
Hitler (marqué d’une croix blanche sur sa vareuse) parmi ses camarades de combat. Toutes ces estafettes survivront à la guerre. Photo © AKG Images

Début octobre 1916, Hitler est depuis quatre jours dans la Somme quand un obus frappe par erreur l’abri des estafettes. Blessé à la cuisse gauche, il est rapatrié par train sanitaire en Allemagne, à Beelitz, près de Berlin. Il y reste deux mois — « La ville est splendide, je me promène et je visite » —, puis retourne à Munich. Il y découvre l’activisme de groupes antisémites qui dénoncent le rôle des juifs dans le bourbier où s’est enfoncée l’armée allemande. Ces groupes font impression sur lui. Il saura s’en souvenir le moment venu. Le caporal regagne son poste à Noël 1916.

L’article complet sur http://www.valeursactuelles.com/histoire/leur-grande-guerre-3/5-le-caporal-hitler-a-labri-du-front-42422

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s