795/Journal du 6 octobre 1916

Carnets du rémois Paul Hess

Rien à ce jour

Journal de guerre du vendredi 6 octobre 1916 à travers Le Miroir

Nos soldats ont enlevé 9 canons de 88 millimètres dans la région de Morval. Nous avons poursuivi notre progression à l’est de cette localité et repoussé une forte contre-attaque allemande sur les tranchées nouvellement conquises par nous au nord de Frégicourt.
En Macédoine, les forces alliées poursuivent victorieusement leur mouvement en avant. Elles ont atteint et franchi la Cerna vers Obroveni-Brod. Progressant d’autre part, malgré le verglas, sur les deux versants des monts Baba, elles ont dépassé Buf et Popli.
Les Roumains ont retraversé le Danube, leur opération ayant eu un caractère purement démonstratif.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/octobre16.html

Les hommes de paille allemands n’effraient plus personne

L’épouvantail fut l’un des subterfuges allemands durant la Grande guerre pour contrer désertions et évasions. Le Figaro évoque l’hypothèse d’un manque d’effectifs côté allemand, ce qui serait de bon augure pour les Alliés.

«Il paraît qu’à la frontière germano-hollandaise, près de Neuzen, notamment, les Allemands, pour effrayer les déserteurs et les prisonniers qui voudraient s’évader, placent des mannequins-sentinelles, qu’ils postent au crépuscule et qu’ils enlèvent à l’aurore. Ces épouvantails ne se trouvent qu’à quinze mètres les uns des autres.

La suite sur le site du Figaro http://www.lefigaro.fr/histoire/centenaire-14-18/2014/10/06/26002-20141006ARTFIG00177-6-octobre-1916-les-hommes-de-paille-allemands-n-effraient-plus-personne.php

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s