Deuxième édition du livre d’Hervé Paul sur le Dr Langlet

livre_docteur_langlet_800
Une deuxième  édition de la biographie du docteur Langlet écrite par le Rémois Hervé Paul vient de paraître aux éditions  DEFG de Witry-les-Reims.
Les droits d’auteur seront versés à la « Société des Amis de la Cathédrale de Reims » qui participe aux travaux de restauration de la cathédrale.
lunion-15-01-2104-dr-langlet
Une présentation de cet ouvrage faite par Catherine Frey dans L’Union

 Sortie prochaine d’un livre sur Neufchâtel/Aisne

f5a5a330default
Le même éditeur (D.E.F.G. à Witry-les-Reims) sortira prochainement un nouvel ouvrage d’Hervé Paul intitulé  « Neufchâtel-sur-Aisne, vingt siècles d’histoire d’un village français » au même prix public de 24 (ou 25€). Comme pour ses ouvrages précédents, une souscription est ouverte au prix de 22€, livraison comprise.

Neufchâtel est un village chargé d’histoire depuis la plus haute antiquité. Situé dans la vallée de l’Aisne, à une vingtaine de kilomètres au nord de Reims, limitrophe des départements des Ardennes et de la Marne. César a affronté les Belges fédérés à une dizaine de kilomètres de là en 57 avant J.-C. Situé sur l’itinéraire de la voie romaine de Reims à Bavai, on s’interroge toujours sur le lieu exact du franchissement de l’Aisne… Au Moyen-âge, un petit château fort est édifié sur une motte à la confluence des rivières Aisne et Retourne, château dont il ne reste aucun vestige. Une demeure seigneuriale prendra le relais à partir du XVIe siècle. Remaniée à de nombreuses reprises, une aile subsiste aujourd’hui. Un chapitre est consacré à « Neufchâtel et ses châteaux : une succession d’énigmes ».

Le colonel Driant, natif de Neufchâtel-sur-Aisne tué à Verdun
Le colonel Driant, natif de Neufchâtel-sur-Aisne tué à Verdun

Neufchâtel, c’est aussi l’histoire de ses habitants et de ses maîtres, du fief royal des Carolingiens et des premiers Capétiens au domaine des comtes de Roucy et autres seigneurs de Neufchâtel jusqu’à la Révolution, et des nombreuses guerres qui ont ravagé le bourg et ses habitants… La prospérité de Neufchâtel, doyenné jusqu’à la Révolution, chef-lieu de canton depuis, connaît son apogée au XIXe siècle. Des choix économiques conservateurs, comme le refus d’accepter le passage de la ligne de chemin de fer de Reims à Laon, ont entraîné le déclin démographique à la fin de ce siècle, le chef-lieu de canton perdant la prééminence de première commune du canton. Village natal du colonel Driant, héros de Verdun, Neufchâtel a beaucoup souffert des deux guerres mondiales, deux fois quatre ans d’occupation allemande et une destruction quasi totale lors de la première. Le site de la bataille de l’Aisne en juin 1940 qui a duré près de trois semaines et l’histoire du groupe de Résistance « Liberté » décapité sont deux événements majeurs vécus par Neufchâtel sous la Seconde.L’histoire des ponts sur l’Aisne au XXe siècle est éloquente : trois ponts « définitifs » sans compter les ponts provisoires…

Les droits d’auteur seront versés à l’association « Les amis du musée Driant » 1 place de l’Eglise 02190 Neufchâtel-sur-Aisne.

Contacts:Hervé PAUL :

Courriel herve.paul59@sfr.fr

Site internet: www.hervepaul.fr

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s