825/5 novembre 1916: grande déportation à Lessines (Belgique)

Carnet du rémois Paul Hess

En arrivant, ce dimanche matin, à l’hôtel de ville, comme d’habitude, à 8h1/2, je suis surpris de voir que les traces de deux obus tombés hier sur la place, ont complètement disparu. A ce moment, un ouvrier de la voirie termine son travail, en achevant de répandre du sable sur le pavage refait.

Journal de guerre du dimanche 5 novembre 1916 à travers Le Miroir

Au nord de la Somme, les Allemands ont tenté de nous chasser des tranchées que nous, avons conquises le 1er novembre, à la lisière ouest du bois de Saint-Pierre-Vaast. L’attaque, précédée d’un violent bombardement, a été brisée par nos feux de barrage. Des éléments ennemis qui avaient réussi à pénétrer dans nos lignes, ont été rejetés aussitôt ou faits prisonniers. Tout le terrain pris par nous a été intégralement maintenu. Sur la rive droite de la Meuse, nos troupes ont accentué leur progression dans la région de Vaux. Nous tenons la partie ouest du village jusqu’à l’église. Au nord-est et à l’est du fort, nous nous sommes avancés à plusieurs centaines de mètres de l’ouvrage sur les pentes qui descendent vers la Woëvre. Nous avons fait de nouveaux prisonniers.

Lutte d’artillerie sur le front de la Cerna, en Macédoine. Une de nos escadrilles a bombardé des campements ennemis au nord de Monastir et près de Prilep.

Les Roumains ont capturé 575 Austro-Allemands, la plupart dans la vallée du Jiul.

Les Italiens ont gagné encore un kilomètre sur le Carso, faisant 553 prisonniers.

l’héphéméride complet sur http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/novembre16.html

Grande déportation à Lessines (Belgique)

5_deportation_peinture-1024x677

Le 5 novembre 1916, la ville est placardée d’affiches ordonnant aux hommes de 16 à 60 ans de se présenter le 6 novembre à l’école du Camp Milon. La veille, les issues de la ville sont bloquées. Ce jour-là, les Lessinois ainsi que des hommes des communes voisines se présentent à l’école du Camp Milon (actuel ancien chemin d’Ollignies – site qualifiant de l’Athénée), les hommes sont triés comme nous le raconte Jules Colery :

« A l’entrée, un premier triage est fait par un docteur allemand accompagné d’un officier; les estropiés, malades à vue, trop jeunes ou trop âgés, selon son gré, sont retenus dans la première cour, les autres doivent passer dans la seconde qui est celle de l’école des filles et doivent se ranger près de l’entrée, en attendant leur sentence, je fus envoyé dans ce groupe. (…) Les commandants, officiers, y compris le fameux séquestre Hoppner dirigent les opérations ; l’entrée se fait sur deux rangs, les libérés traversent directement l’école et avant leur sortie, on appose un cachet au dos de leur carte d’identité; les autres, les condamnés doivent se présenter à la table où on leur propose des engagements de toutes sortes. En cas de refus (…), ils sont gardés à vue dans une classe et vers 8 heures et demie, un premier peloton d’une trentaine de condamnés sort; ils doivent se ranger par quatre et sont entourés de soldats, qui mettent baïonnettes au canon. On leur fait grimper le talus du chemin de fer et on les conduit directement à la gare, où le train les attend ».

1.323 hommes s’obstinent et refusent de travailler volontairement pour l’occupant : ils sont conduits vers un train qui part 2 heures plus tard pour le camp de Soltau. C’est la « grande déportation ». Il semble que l’occupant n’ait pas déporté uniquement des chômeurs. Comme dans beaucoup de communes, le bourgmestre et le Comité de bienfaisance ont refusé de fournir à l’occupant la liste des inactifs. Le 6 novembre restera longtemps un jour fêté par tous les déportés et un jour chômé dans les carrières !

la suite sur http://www.lessines-14-18.be/?p=142

Déportation de prisonniers civils au «camp de concentration » d’Holzminden

consulter le site: http://www.persee.fr/doc/rnord_0035-2624_1998_num_80_325_6017

Restauration d’un royaume de Pologne

Le 5 novembre 1916, l’Autriche et l’Allemagne proclament la restauration d’un royaume de Pologne sur le territoire de la Pologne russe qu’ils occupent.

http://mjp.univ-perp.fr/constit/pl1919.htm

Lire aussi http://www.sylmpedia.fr/index.php/Royaume_de_Pologne

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s