830/journal du 10 novembre 1916: l’idée d’une tombe au Soldat inconnu évoquée

Carnets du rémois Paul Hess

Rien à ce jour

Journal du vendredi 10 novembre 1916 à travers Le Miroir

Sur le front de la Somme, pas d’action importante. Duel d’artillerie et petits engagements d’infanterie auprès de Sailly-Saillisel et au sud de Pressoir, au cours desquels nous avons nettoyé quelques ilots et fait des prisonniers. Ceux-ci ont confirmé les pertes sévères de l’ennemi à Saillisel.

Bombardement violent du secteur Douaumont-Vaux par l’artillerie ennemie. Notre artillerie a riposté. Sur le front belge, vive lutte d’artillerie dans la région de Ramscapelle et de Pervyse.

Sur le front d’Orient, aucune action importante; le mauvais temps continue. Sur le front britannique, une émission de gaz a été effectuée à l’est d’Armentières où des grenades ont été également lancées dans les tranchées ennemies.

Sur le front russe, les combats continuent avec violence dans la région de Dorna-Vatra.

Les Roumains continuent à tenir tête aux Austro-Allemands dans les cols des Carpathes moldaves et valaques.

En Dobroudja, Zakharof a occupé Hirsova, sur le Danube avec le concours d’une flottille. L’ennemi, en se repliant, a incendié la ville.

source:http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/novembre16.html

L’idée d’une tombe au Soldat inconnu évoquée

Dès 1916, le Président du Souvenir Français de Rennes propose qu’un soldat français tombé au champ d’honneur, dont l’identité resterait inconnue, soit inhumé au Panthéon

Source: http://www.citadelle-souterraine-verdun.fr/histoire-choix-du-soldat-inconnu.php

Une collecte pour offrir du pudding aux soldats anglais

Le «Christmas pudding» est une spécialité culinaire chérie par les britanniques, leDaily Telegraph souhaite en offrir un à chaque soldat présent en France. Le Figarodu 10 novembre 1916 appelle ses lecteurs à participer à cette collecte car il manque encore de l’argent pour financer ce projet.

«[…] Le Daily Telegraph a ouvert une collecte pour faire parvenir un pudding de Noël, à chaque soldat anglais en France. […]

En effet le Daily Telegraph a annoncé que le total des sommes reçues pour l’œuvre du pudding s’élevait à 222.203 shillings, et qu’il manquait encore 977.697 shillings.

Ce qui fait, à l’addition, une somme de 1.199.900 shillings.» écrit Le Figaro du 10 novembre 1916.

Source: http://www.lefigaro.fr/histoire/centenaire-14-18/2014/11/10/26002-20141110ARTFIG00100-10-novembre-1916-une-collecte-pour-offrir-du-pudding-aux-soldats-anglais.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s