832/12 novembre 1916: la mine de la côte 108 (Berry-au-Bac)

Carnets du rémois Paul Hess

Rien à ce jour

Journal du dimanche 12 novembre 1916 à travers Le Miroir

Au nord de la Somme, lutte d’artillerie dans les secteurs de Lesboeufs et de Sailly-Saillisel. Nous avons repris la plus grande partie du village de Saillisel en capturant une centaine d’ennemis.

Au sud de la Somme, l’ennemi a exécuté sur nos positions, aux abords de Gommecourt, plusieurs attaques qui ont été repoussées avec des pertes sérieuses pour lui, nous avons maintenu intégralement nos lignes. Les Anglais se sont emparés, sur un front de 1.000 mètres, de la partie ouest de la tranchée Régina. Elle forme la suite de la tranchée déjà enlevée le 21 octobre. L’ensemble de la position est fortement établi. Des prisonniers appartenant à deux régiments ont été faits.

Les Serbes ont remporté un succès important sur les Bulgares dans les monts Kuk. Ils ont fait 500 prisonniers dont 10 officiers, capturé 10 canons et 10 mitrailleuses.

Les Russes ont regagné du terrain en Galicie et refoulé plusieurs attaques austro-allemandes. En Dobroudja, ils ont occupé le village de Topol au nord de Czernavoda.

Les Roumains contiennent l’ennemi dans la région de Predeal, sur l’Olt, sur le Jiul et le long du Danube.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/novembre16.html

La reprise du fort de Douaumont vue par Forain

06_03-forain-12_11_douaumont1916-figaroLa reprise du Fort de Douaumont, le 24 octobre amène Forain à publier ce dessin dans le Figaro du 12 novembre 1916. Plus qu’expressif, le dessin est toutefois nuancé par la phrase qui l’accompagne – … Et la brume se dissipa –  Il ne s’agit pas seulement de tenir compte du type de temps du 24 octobre qui aurait favorisé l’attaque française, mais bien de faire comprendre combien la situation s’éclaircissait à Verdun. Enfin la prise de ce fort pour lequel on s’était tant battu, en particulier fin mai, ramenait les lignes de front à peu près où elles étaient en février, au début de la bataille de Verdun.

source: http://aetdebesancon.blog.lemonde.fr/2016/03/06/

La mine de la côte 108

cote_108-0ddfdD’une lettre en date du 12 Novembre 1916, mutilée par la censure, j’extrais encore les détails suivants. « La guerre de mines a pour but d’empêcher l’avance de l’ennemi sous la terre ; aux postes d’écoute des tranchées correspondent les rameaux des galeries qui pénètrent bien avant sous les lignes ennemies. Si donc il se présente une colline, un mamelon important par ses vues sur les environs et dont la possession est nécessaire pour l’un ou l’autre parti, il s’ensuivra nécessairement une guerre de mines pour peu que la matière s’y prête. C’est le cas à la côte 108 où la matière est de la craie. Nuit et jour, sans autre relâche que les 5 minutes officielles de chaque écoute répétée 3 fois et le temps nécessaire pour la relève.
   Le travail est très pénible pour les mineurs qui sont chargés d’avancer et les rouleurs qui amènent la terre enlevée jusqu’à la décharge à 150 mètres environ des entrées, en plein terrain découvert et où les torpilles boches ne cessent de tomber. Il n’est pas rare de travailler et de rouler dans l’eau jusqu’aux genoux et quand on en sort, on n’est plus qu’un sac de boue. Mon rôle consiste à surveiller le roulage, à empêcher tout arrêt, tout encombrement sur les voies plus étroites que celle d’un  » Décauville ». Les écoutes, sont un peu ici ce qu’est la patrouille dans les tranchées avec lesquelles nous communiquons par différents puits d’aération. Elles renseignent et selon que ce travail est plus ou moins bien fait, il occasionnera la mort  de travailleurs ou empêchera quelque lourde bévue.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s