840/20 novembre 1916: char prototype français l’automobillette

Carnets du rémois Paul Hess

Rien à ce jour

Journal de guerre du lundi 20 novembre 1916  à travers Le Miroir

Bombardement violent du fort et de la région de Douaumont.

Sur le front belge, vive lutte à coups de bombes dans la région de Steenstraete et de Boesinghe. L’activité d’artillerie se ralentit. Les troupes britanniques ont porté à 750 depuis deux jours le total de leurs prisonniers sur l’Ancre.

Les Italiens ont repoussé une série d’attaques autrichiennes très violentes dans plusieurs secteurs du front du Trentin.

Les Roumains ont brisé une attaque dans la vallée de la Prahova. Dans la région de Dragoslavele, ils ont continué à avancer en faisant 4 officiers et 80 soldats prisonniers et en capturant 3 canons. Les combats continuent avec violence dans les vallées de l’Olt, du Jiul et du Gilort. Feu ralenti d’artillerie et d’infanterie sur le Danube et en Dobroudja.

Sur le front d’Orient, les troupes alliées sont entrées dans Monastir, qui avait été préalablement évacuée par les Germano-Bulgares. Le chemin de fer de la presqu’île mourmane a été inauguré. Il doit faciliter l’approvisionnement de la Russie en munitions.

La Hollande a protesté à Berlin contre les déportations belges.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/novembre16.html

Création de la médaille commémorative de la bataille de Verdun

130px-medaille_de_verdun_du_colonel_brebant_rectoLa médaille commémorative de la bataille de Verdun est une décoration créée par la ville de Verdun le 20 novembre 1916 pour commémorer la bataille de Verdun. Ce n’est pas une médaille officielle, mais l’insigne des « soldats de Verdun ». Seuls ont droit à cette médaille les anciens combattants des armées françaises ou alliées qui se sont trouvés en service commandé entre le 31 juillet 1914 et le 11 novembre 1918, dans le secteur de Verdun, compris entre l’Argonne et Saint-Mihiel, dans la zone soumise au bombardement par canon. Les noms des soldats de Verdun sont inscrits sur le registre qui est déposé dans la crypte du monument à la victoire élevé en plein centre-ville et sur les livres d’or entreposés dans le musée de guerre de la Ville de Verdun.

source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Médaille_commémorative_de_la_bataille_de_Verdun

lire aussi: http://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/verdun-2016-la-symbolique-medaille-de-verdun

Char prototype français l’automobillette

62400-1Char prototype n° 2 de la Section Technique Automobile construit par l’équipe de Charles Fouché.

Il est construit sur la base du deuxième châssis réalisé à partir de 2 tracteurs Baby Holt,

Ce char sera présenté équipé d’un canon de 120 mm Bacquet, puis testé en char bulldozer

Surnommé  » l’Automobillette », parce que construit dans les locaux de cette ancienne société automobile.

Ce char est comptabilisé comme char St Chamond n° 400 dans une Note du 20 Novembre 1916, note rendant compte de l’état des engins chenillés (St Chamond, Schneider et Holt) présents au Trou d’Enfer.

source: http://www.chars-francais.net/2015/index.php/157-classement-individuel/saint-chamond

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s