843/journal du 23 novembre 1916

Carnets du rémois Paul Hess

Rien à ce jour

Un poilu blessé sept fois

rol-48318_s“Aux Invalides, un jeune poilu 7 fois blessé”. 23 novembre 1916.

  • Auteur : Agence photographique Rol, Paris
  • Support : négatif sur verre, 5 x 7 po (13 x 18 cm)
  • Collection : BNF, Paris

La légende d’époque ne fait pas état de l’origine du poilu, mais de sa jeunesse.

La chéchia  indique le 8e régiment de marche de tirailleurs.

Le 8e RMT était un régiment composé principalement de Tunisiens. Sa devise était “Sans peur et toujours en avant.”

Les chevrons cousus sur la manche droite indiquent les blessures de guerre, un chevron par blessure. Nous en comptons bien sept.

L’Invalide à droite est sans doute né dans les années 1820-1830. Il a probablement connu la guerre de Crimée.

Lors d’une prise d’armes aux Invalides le 23 novembre 1916, le général Cousin a remis de nombreuses décorations, 2 croix d’officier de la Légion d’honneur, 21 croix de chevalier, 145 médailles militaires et 29 croix de guerre. Notre jeune poilu faisait sans doute partie des décorés.

source: http://vergue.com/post/123/Poilu-sept-fois-blesse-1916

Sortie de La baïonnette

73
ANDRÉ WILLETTE OUF !!! ON NE LES REVERRA PLUS !!!
CAPPIELLO L'AIGLE IMPéRIAL Il rentrera dans son aire tout déplumé, et pour n'en plus sortir
CAPPIELLO
L’AIGLE IMPéRIAL
Il rentrera dans son aire tout déplumé, et pour n’en plus sortir

source: http://labaionnette.free.fr/1916/b073.htm

Les souffrances quotidiennes des civils

Mon cher mari,
Je joins quelques lignes à ce paquet pour te dire comment nous allons ici. Tu ne peux t’en faire un tableau. Si la guerre dure encore longtemps, nous périrons tous. Tout est rationné, on donne une demi-livre de pain, 60 grammes de viande par jour et par tête, 60 grammes de beurre et un œuf, 200 grammes de sucre par semaine, 50 grammes de savon et une demi-livre de poudre de savon par mois, une livre de pommes de terre par jour, et sans permis les commerçants n’osent rien vendre. Aussi tu peux te faire une idée de ce qui se passe en Allemagne […]. Les gens se demandent où cela va aller. Nos ennemis ne manquent de rien, surtout les Anglais qui veulent nous faire mourir de faim. Dans les grandes villes, la misère est la plus grande, car à la campagne, on trouve toujours des légumes qui se paient très cher en ville.
Lettre d’une Allemande à son mari prisonnier de guerre en France, 23 novembre 1916 Cité parhttp://icp.ge.ch/po/cliotexte/la-premiere-guerre-mondiale

 

(Aviation)le baron rouge abat  d’une balle dans la nuque l’as britannique, le major Lanoe Hawker VC

csm_lanoe_hawker_3e2aecacdeContrairement à ce qu’on croit, le Baron rouge n’est pas un as de l’acrobatie aérienne. C’est surtout un fantastique malin qui sait reconnaître du premier coup d’oeil les proies les plus faibles au sein de la flottille ennemie. Exactement comme un prédateur dans la savane. Il plonge alors sur elle avec le soleil dans le dos pour bénéficier d’un avantage certain. Pour plus de sûreté encore, il demande également à des copains de couvrir ses deux flancs et son arrière. C’est ainsi que le 23 novembre 1916, il abat l’as britannique, le major Lanoe Hawker VC. Avant de piloter le triplan Fokker auquel on l’associe, il a acquis la plupart de ses victoires avec des Albatros qu’il a commencé à peindre en rouge en janvier 1917, quand il est nommé chef d’escadron. D’où son surnom de Baron rouge.

http://www.mosaikhub.com/21-avril-1918-von-richthofen-dit

lire aussi: https://fr.wikipedia.org/wiki/Lanoe_Hawker

http://tourisme.cc-sudartois.fr/decouvrir/memoire/memoire-de-la-1ere-guerre-mondiale/les-personnages/lanoe-hawker.html

http://enault.christian.free.fr/sti2d/sct/3-avion/hg-1-Richthofen/richthofen-com.pdf

Journal du Jeudi 23 novembre 1916 à travers Le Miroir

Lutte d’artillerie intermittente sur la plus grande partie du front, plus vive dans la région Vaux-Douaumont. Sur le front britannique, l’artillerie ennemie a montré de l’activité au cours de la journée, dans les secteurs de Beaumont-Hamel et d’Ypres. Nos alliés ont bombardé les lignes allemandes vers Ransart, à l’est d’Angres et au nord du canal de la Bassée. A la suite d’un violent bombardement, l’ennemi a tenté un coup de main sur la cote Saint-Eloi. Il a enlevé 26 prisonniers. Les aviateurs anglais ont attaqué à la bombe et à la mitrailleuse les gares, cantonnements et convois ennemis.

Lutte d’artillerie sur le Carso.

Au nord de Monastir, la lutte continue, très vive, entre nos troupes et les Bulgaro-Allemands. Nous avons fait 500 prisonniers. Le nouvel empereur d’Autriche s’appellera Charles 1er; il s’appellera Charles IV en Hongrie.

Guillaume II est parti pour Vienne, afin d’assister aux funérailles de François-Joseph. Une zone neutre a été créée entre la Grèce royale et la Grèce venizeliste.

De nouveaux contingents de volontaires hellènes sont arrivés à Salonique.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/novembre16.html

« On les aura »

image-131

C’est peut-être la carte postale de cette suite qui est la plus belle de toutes avec le talent de l’auteur qui nous donne un message de force et de joie , mais le chien pleure . Alors que faut il y voir , la propagande exceptionnelle ou juste la contradiction de l’auteur qui hésite entre la vérité du terrain et le message donné ! Cette carte postale ne fait pas partie des cartes militaires . Mais bravo à l’auteur.

 » T’en fais pas Poupoule . Regarde ce que disent les cheminées (ON LES AURA)  » . signature E.M 270 .

Cette carte postale a été écrite le 23 novembre 1916 . Alors pauvre chien , ta colonne vertébrale montre que tu as faim , mais un chien ne pleure pas . Ce feuilleton continue et se terminera fin juin sur des photos de joie .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s