845/Journal du 25 novembre 1916

Carnets du rémois Paul Hess

Le 301 ème territorial d’infanterie, cantonné depuis longtemps dans le faubourg de Laon, quitte Reims.

Il est remplacé par le 118 ème territorial.

Un courrier de Georges Baudin

portraitSamedi 25 novembre 1916.-J’ai passé une bonne nuit dans cette sape. Dehors il broussine et nous n’avons rien à faire. Le génie travaille à la sape. L’ensemble du secteur est très calme ce matin. Le 1er bataillon du régiment est en ligne depuis hier soir, le 3ème en seconde ligne et le 2ème en réserve. Nous tenons le secteur du bois St-Pierre-Voast. La pluie tombe à partir de midi.

Après la soupe arrive un ordre de se rendre (Musique, clique et canons de 37) à la ferme Lepriez pour faire une corvée. Aussitôt terminée nous rentrerons à nos abris près de la halte de Maurepas.

Nous partons à 13h. La pluie tombe à l’averse. Nous traversons la place où autrefois s’élevait le village de Maurepas. Rien ne reste debout, pas un pan de mur. Aux troncs des piliers on reconnaît l’emplacement de l’église. La division occupe quelques caves intactes. Les territoriaux déblaient les ruines, chargent les moellons dans des camions autos.

Ces pierres sont employées pour refaire les routes. Plus loin nous apercevons Combles. Le village est très grand et quelques maisons sont encore debout mais bien délabrées. Combles a été copieusement bombardé. Il en tombe même encore. Enfin après une heure et demie de marche nous arrivons à la ferme Lepriez. Il ne reste que deux caves. Les postes de secours du 2èmebataillon les occupent. Nous entrons et nous attendons les hommes de liaison du 2ème bataillon. Il est environ 14h30.

La suite sur http://www.georges-baudin.fr

Un aviso type Aisne (1917 – 1945) mis à flot le 25 novembre 1916 à Lorient

http://www.netmarine.net/bat/pr/marne/ancien.htm

Journal du samedi 25 novembre 1916 à travers Le Miroir

Journée calme sur l’ensemble du front. Une pièce ennemie à longue portée a tiré trois obus de gros calibre dans la direction de Nancy. Un avion allemand a été abattu par le tir de nos canons spéciaux. L’appareil est tombé au nord de Berry-au-Bac. Dans la même journée, la maréchal des logis Viallet a abattu son sixième avion allemand vers Moislains (région de la Somme).

Violent duel d’artillerie sur le front belge, dans la région de Dixmude: Les batteries belges ont pris le dessus; l’action a été terminée assez rapidement.

Sur la rive droite de la Cerna, les Serbes ont enlevé le village de Budimerka. Les violentes contre-attaques lancées sur ce point par l’ennemi ont complètement échoué.

Au nord et à l’est de Monastir, la lutte continue, acharnée. Les troupes alliées ont réalisé des progrès et infligé de lourdes pertes aux Germano-Bulgares qui tentent de s’opposer a leur avance. A l’ouest de Monastir, les Italiens, poursuivant leur marche en avant, ont poussé jusqu’à Nizopole et ont fait des prisonniers.

La Serbie libérée mesure actuellement l2OO kilomètres carrés. Les Roumains ont progressé en Dobroudja vers le lac Tachaul, mais ils ont abandonné Orsova et Turnu-Severin.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/novembre16.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s