847/27 novembre 1916: Renault définit les caractéristiques du char FT 17

Carnets du rémois Paul Hess

Rien à ce jour

 Char: Renault définit les caractéristiques du FT 17

renault_20ft17

Le 27 novembre 1916, les caractéristiques du FT17 sont définies par la firme Renault tandis qu’Estienne écrit à Joffre pour lui demander de commander 1 000 chars mitrailleurs.

Source: http://www.bhpt.org/dossiers_thematiques/guerre1418/1915/1915-T4/pieces_jointes/chars.pdf

Dix zeppelins font un raid sur l’Angleterre

L’après-midi du 27 novembre, dix Zeppelins appartenant à la Marine (L-13, L-14, L-16, L-21, L-22, L-24, L-30, L-34, L-35 et L-36), quittent leur base de Nordholz pour un raid d’envergure sur l’Angleterre. L’objectif est les centres industriels des Midlands. A peine décollé, le L-30, commandé par le Kapitänleutnant Freiherr Treusch von Buttlar, subit une avarie. Son moteur tribord arrière s’échauffe et commence à brûler, le forçant à faire demi-tour. En vue des côtes britanniques, la meute se scinde en deux. Le premier groupe de 5 zeppelins atteint la côte entre Scarborough et la rivière Humber, tandis que les 4 derniers zeppelins, montent plus au Nord, en direction de la Tyne où ils sont bientôt dispersés par les faisceaux des projecteurs qui les ont repérés. Le L-34, rescapé de l’attaque du 24 septembre, lâche 13 bombes au-dessus de Black Halls Rocks, à 23h30. Son tir encadre les projecteurs de recherche mais ne les détruit pas. Il atteint ensuite West Hartlepool et largue 16 autres bombes qui endommagent quelques habitations, tuent 4 personnes et en blessent 11 autres. Mais sur la base de Seaton Carew, l’escadrille n° 36 du Royal Flying Corps est en alerte. Le Zeppelin à 2800 mètres d’altitude a été repéré par les projecteurs. Un BE-2C, piloté par le Lieutenant Ian Vernon Pyott monte bientôt à sa rencontre. L’appareil est à son altitude maximum et Pyott ne peut que tirer vers la queue du dirigeable qui tente de prendre plus de hauteur et l’accueille avec toutes ses mitrailleuses.

Alors que le pilote croit que le Zeppelin va s’échapper, celui-ci rougeoie, s’enflamme et explose en une boule de feu.

Le L-34 tombe à la mer, à l’embouchure de la rivière Tees. Après la perte du dirigeable, les trois autres zeppelins, font immédiatement demi-tour, sans bombarder.

http://www.histoquiz-contemporain.com/Histoquiz/Lesdossiers/premiere/zeppelin2/Dossiers.htm

 (Marine) Le paquebot Annam (ex Karnak)coulé

karnakLancé sous le nom d’Annam le 6 novembre 1898 à la Ciotat. Affecté à la ligne d’Extrême orient avec ses « sisterships » Laos, Tonkin et Indus, premier départ de Marseille le 24 septembre 1899. Rebaptisé Tourane en 1904 lors de l’achat par la compagnie d’un cargo-mixte appelé également Aannam. En 1912, modernisé, il reçoit un pont supplémentaire et prend le nom de Karnak. Affecté aux lignes du Levant, premier départ le 9 ami 1913, il ne naviguera que peu de temps sur ces lignes. 
Réquisitionné pour les services postaux en 1914, il participe entre autres à la campagne des Dardanelles. Il est torpillé le 27 Novembre 1916 par le U32 en quittant La Valette pour Salonique. Il n’y a heureusement que 17 disparus. Les passagers sont recueillis par le navire-hôpital britannique Letitia. Son etat-major est rapatrié de Malte à Marseille début Novembre à bord du Lotus .

source: http://www.messageries-maritimes.org/tourane.htm

Les sud-africains dans la guerre

Tué le 27 novembre 1916, Myengwa Beleza fut l’un des premiers soldats sud-africains à mourir pendant la guerre. Il faisait partie 25.000 volontaires du South African Native Labour Corps (SANLC), une unité non-combattante composée de volontaires noirs. A la différence des unités combattantes blanches, les membres du SANLC étaient employés comme travailleurs et ne pouvaient pas porter d’arme. Après la guerre, la ségrégation du gouvernement sud-africain s’est étendue jusqu’à ses morts. Les dépouilles des soldats blancs étaient rapatriées ou enterrées au mémorial de Longueval, fondé en 1926. Celles des soldats noirs ont été laissées aux cimetières communaux français.

http://geopolis.francetvinfo.fr/1914-1918-un-sud-africain-noir-repose-enfin-avec-ses-compatriotes-blancs-38303

Journal du lundi 27 novembre 1916 à travers Le Miroir

Sur le front de la Somme, grande activité des deux artilleries dans la région Ablaincourt-Pressoir.

En Champagne, une attaque ennemie, lancée sur un saillant de notre ligne à l’est d’Auberive, a été repoussée par nos tirs de barrage et nos feux de mitrailleuses.

Sur le front belge, faible activité de l’artillerie en raison du mauvais temps. L’artillerie ennemie s’est manifestée sur le front britannique, à Courcelette, Beaucourt, Hébuterne et vers la Bassée.

Les Anglais ont bombardé Plusieux et les tranchées allemandes au sud-est d’Arras. Leur artillerie a provoqué une explosion à l’est de Seco. Les Italiens ont augmenté l’intensité de leur canonnade dans la région du Tonale.

Sur le front russe, c’est surtout l’activité d’aviation qui s’est marquée.

Les Roumains ont résisté dans la région de Prédeal et dans celle de Buzeu. Ils ont refoulé l’ennemi dans la région d’Argès. Mais celui-ci annonce avoir pris Rymnik, sur le Haut-Oltu, et il continue sa marche à l’est de l’Oltu inférieur: il a atteint la gare de Soimu.

L’Allemagne persiste à exiger de la Norvège l’abandon des règles qu’elle a édictées au sujet des sous-marins dans ses eaux territoriales.

La Suède manifeste une vive irritation à raison des nouvelles pertes maritimes que les submersibles lui ont causées.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/novembre16.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s