850/Journal du 30 novembre 1916

Carnets du rémois Paul Hess

Rien à ce jour

Journal du jeudi 30 novembre 1916 à travers Le Miroir

Une attaque allemande sur un de nos petits postes à la Fille-Morte a été repoussée à la grenade. Canonnade sur tout le reste du front, surtout dans le secteur Douaumont-Vaux.
Un coup de main tenté par les Allemands, sur le front britannique, au sud de Neufchâtel et une attaque à la grenade, prononcée par eux à l’est de Carency, ont été repoussés.
Nos alliés ont exécuté deux raids à l’est d’Ypres. Ils ont fait 21 prisonniers. Activité de l’artillerie ennemie vers Gueudécourt et de part et de l’autre de l’Ancre.
Les Anglais ont bombardé les lignes allemandes du bois de Biez et du nord-est d’Armentières.
Les Russes ont entrepris une offensive dans les Carpathes boisées. Ils ont fait 800 prisonniers près de Kirlibaba.
Simple canonnade sur le front italien. Les Roumains signalent une moindre activité des Austro-Allemands sur leur front.
D’importants changements sont opérés dans l’Amirauté anglaise: lord Jellicoe et l’amiral Beatty prennent le haut commandement.
Le ministre de l’Agriculture russe, le comte Bobrinsky, a donné sa démission.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/novembre16.html

Sortie du magazine: le Régiment

076

La page centrale du n° 76 du Jeudi 30 Novembre 1916 – les Anges gardiens – illustre parfaitement les rôles jouées par la femme idéalisée en tant qu’épouse, mère, soeur, infirmière, ou marraine de guerre. Mais de retour dans les tranchées, le poilu pourra parler d’expériences plus prosaiques…. comme dans ce dessin de Ray Ordner.

source: http://www.bd-nostalgie.org/JOURNAUX/06_regiment.htm

Une Médaille Commémorative des Campagnes de l’Armée Portugaise

commemotype2aDe son vrai nom Médaille Commémorative des Campagnes de l’Armée Portugaise, cette médaille est créée le 30 novembre 1916 pour être attribuée à tout citoyen portugais qui avait pris ou devait prendre part à une guerre, campagne ou expédition militaire contre des “ennemis de la Patrie” en terre portugaise ou étrangère. Elle remplace ainsi la médaille de la Reine Amélie rendue caduque par l’abolition de la monarchie en 1910.

Cette médaille n’est donc pas, à proprement parler, une médaille commémorative de la Première Guerre Mondiale sur le modèle des autres médailles commémoratives des Alliés puisqu’elle a été également attribuée rétroactivement pour des campagnes coloniales antérieures à ce conflit (par exemple en Angola en 1904 ou dans la colonie du Timor Oriental, en Indonésie, en 1912-1913).

Toutefois, de nombreuses agrafes portées sur son ruban concernant la Grande Guerre, cela explique la confusion qui a pu s’opérer quant à sa dénomination exacte.

source: http://www.medailles1914-1918.fr/portugal-commemo.html

Sortie de la revue La baïonnette

b_1916_74_guillaume
ALBERT GUILLAUME LE KAISER. – J’ai si souvent annoncé aux poires la fin de la guerre, que je voudrais bien savoir de vous quand et comment elle se terminera.

74

source: http://labaionnette.free.fr/1916/b074.htm

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s