852/2 décembre 1916: la 3 ème brigade russe sur le front de Champagne

Carnet du rémois Paul Hess

Rien à ce jour

Nomination du général Nivelle à la tête des armées

capture-decran-2016-10-23-a-16-19-43

(aviation) Naissance de l’escadrille La Fayette

L’escadrille N124 réunit à Luxeuil le 18 avril 1916 des pilotes Américains volontaires pour lutter aux côtés de la France.
Elle prit le 2 décembre 1916 le nom glorieux qu’elle illustra par ses victoires et par ses sacrifices.
Après l’entrée en guerre des États-Unis elle reçut la bannière étoilée le 7 juillet 1917. Ses pilotes rejoignirent pour la plupart les rangs américains le 18 février 1918.
Ses traditions se perpétuent dans l’armée de l’air française et dans l’US Air Force.

http://www.aerosteles.net/stelefr-luxeuil-lafayette

La 3 ème brigade russe sur le front de Champagne

ob_94ee54_img-20150110-0002-768x5102 décembre 1916 : Légère fusillade et quelques tirs de mitrailleuses. Poursuite des travaux d’organisation défensive du bois en T.
3 décembre 1916 : Rafales de mitrailleuses et coups de fusil. Bombes et minen sur les tranchées au sud d’Aubérive et dans le Bois des Guetteurs à 3,5 km d’Aubérive. Lancement de torpilles sur les ouvrages allemands à l’ouest du golfe d’Aubérive.
4 décembre 1916 : Activité d’artillerie faible. Coups de feu. Rafales de mitrailleuses et de fusil-mitrailleur.
5 décembre 1916 : Léger accroissement d’activité de l’artillerie ennemie.
6 décembre 1916 : Tirs habituels de mousqueterie et de mitrailleuses. Légère activité des engins de tranchées. Activité soutenue d’artillerie allemande : 470 obus de tous calibres. Lancement de torpilles sur les tranchées sud du saillant F à 2 km à l’est d’Aubérive. À 0h15, une quarantaine d’allemands se sont approchés du petit poste B.10 (quartier D) qui ont lancé une trentaine de grenades et qui ont été repoussés par les grenadiers russes.
7 décembre 1916 : Tirs habituels de l’infanterie de part et d’autre. Échanges de tirs d’artillerie. Travaux allemands dans la région d’Aubérive où l’on voit des transports de sacs de sable.

http://gueyer.net/index.php/2014/08/05/la-3eme-brigade-russe-sur-le-front-de-champagne-en-19161917/

Journal du samedi 2 décembre 1916 à travers Le Miroir

Sur notre front, activité moyenne d’artillerie et d’engins de tranchées.
Les usines de Thionville et les bivouacs, dans la région de Damvillers ont été bombardés par nos avions.
Action d’artillerie sur le front britannique.
Combats sur le front roumain en Moldavie et jusqu’à la vallée de Buzeu. Bombardement accompagné d’actions d’infanterie à Tabla-Butzi, Bratocea et dans la vallée de la Prahova. Les troupes roumaines qui se retirent de Campolung ont été attaquées : elles se replient par la vallée de Dambovitza vers Miklosani.
Sur le front à l’ouest de Bucarest, lutte dans la région de Cotesci, dans la vallée du Glavacioc et la vallée du Neajlov vers Comana. Les Roumains ont fait plusieurs centaines de prisonniers et capturé 10 mitrailleuses.
En Dobroudja, les Russo-Roumains ont attaqué sur tout le front.
En Transylvanie (région de Kirlibaba), l’offensive russe se développe en même temps qu’une contre-offensive austro-allemande. Nos alliés ont progressé sur un point, mais reculé sur un autre.
De sanglants combats ont eu lieu en Macédoine, sur la Cerna. Les Germano-Bulgares ont reconquis quelques tranchées.
L’artillerie marque une activité croissante sur le front italien.
En présence de l’attitude du cabinet grec, qui se refuse à nous livrer son matériel de guerre, nous avons débarqué de nouveaux contingents de fusiliers au Pirée.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s