858/journal du 8 décembre 1916: la 3 ème brigade russe sur le front de Champagne (suite)

Carnets du rémois Paul Hess

Rien à ce jour

Journal du vendredi 8 décembre 1916 à travers Le Miroir

Lutte d’artillerie assez vive sur la rive gauche de la Meuse, dans la région de la cote 304.
Sur le front britannique, canonnade autour de Thiepval.
En Macédoine, l’ennemi bombarde nos positions autour de Monastir.
Une nouvelle contre-attaque contre les positions serbes, sur les pentes nord de Sokhol, n’a réussi à enlever qu’une partie d’une hauteur récemment conquise.
Au sud de Serès, une tranchée turque a été nettoyée par les troupes britanniques qui ont ramené des prisonniers.
Canonnade sur le Carso.
Les troupes russes qui se trouvaient en Valachie à la gauche des troupes roumaines ont reculé pour rectifier leur alignement.
Le gouvernement français a décoré M. Rodzianko, président de la Douma russe, en même temps que le général Trépof, premier ministre.
Le blocus a été notifié à la Grèce: il durera jusqu’à ce que réparation ait été obtenue sur le guet-apens du 1er décembre.
M. Lloyd George a reçu du roi George mandat de former le nouveau cabinet anglais. Il s’est assuré le concours de MM. Bonar Law et Edw. Carson et d’une fraction des travaillistes.

source: http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/decembre1916.html

La 3 ème brigade russe sur le front de Champagne (suite)

8 décembre 1916 : La 3e brigade russe a fouillé le Bois N25 à 4 km à l’ouest d’Aubérive, après avoir coupé le réseau de fil de fer ennemi, qu’elle a trouvé inoccupé. Ce n’est qu’après avoir suivi pendant environ 150 m la lisière nord du bois qu’ele s’est replié sous le feu des sentinelles ennemies. Travaux d’améliorations de la ligne 1bis.
9 décembre 1916 : Assez grande activité de minen sur le 6e régiment russe. Bruits de travaux devant la brigade russe.
10 décembre 1916 : Engins de tranchées en activité sur divers points des lignes ennemies. Activité d’artillerie et d’infanterie habituelle.
11 décembre 1916 : Journée plus calme que les précédentes.
12 décembre 1916 : Reprise des tirs de part et d’autres.
13 décembre 1916 : Activité d’artillerie assez active. Destruction de l’observatoire d’artillerie de l’auberge de l’Espérance.
14 décembre 1916 : Activité habituelle de l’artillerie et de l’infanterie. Découverte d’un abri en première ligne pouvant contenir une centaine d’hommes avec deux sorties bien cachées au nord du bois en T dans le golfe d’Aubérive par une patrouille russe.
15 décembre 1916 : Journée calme.
16 décembre 1916 : Nouvelle journée calme.
17 décembre 1916 : Coups de feu et tirs de mitrailleuses. Activité moyenne de l’artillerie. Tirs de l’artillerie de tranchée russe.
18 décembre 1916 : Fréquentes rafales de mitrailleuses, quelques bombes et grenades sur le secteur. Tir de l’artillerie de tranchée sur les défenses accessoires allemandes. Tirs de barrage de l’artillerie de campagne sur la tranchée d’Arménie et les boyaux y aboutissant ainsi que sur le Bois des Bouleaux et le Bois B2. Coup de main exécuté par la brigade russe à 7h40 grâce à deux brèches ouvertes dans le réseau. Repli après combat à la grenade. 1 prisonnier ramené du 114e régiment (212e division).
19 décembre 1916 : Activité plus calme que les jours précédents. Réparation des réseaux et des tranchées endommagés par les tirs d’artillerie française.
20 décembre 1916 : Journée calme.
21 décembre 1916 : Rare coups de feu. A 19h, tentative de pénétration en avant de Saint-Denis dispersée. Ralentissement des travaux coté allemand du golfe d’Aubérive.
22 décembre 1916 : Nouvelle tentative de pénétration des lignes en avant du secteur PP5 dispersée par l’artillerie et l’infanterie. Travaux allemands dans le golfe d’Aubérive paraissent ralentis.

source et suite http://gueyer.net/index.php/2014/08/05/la-3eme-brigade-russe-sur-le-front-de-champagne-en-19161917/

Journal de guerre de Jean Grognet du 14 ème Régiment de Hussards

capture-decran-2016-10-24-a-15-36-11 Vendredi 8 décembre 1916 Bon cantonnement. Il pleut toujours. Rainviller–Hélènef ?) St. Léger. Nous en repartons le 12

Mercredi 13 décembre 1916 – Le Bois-de-la-Mare à côté Ons-en-Bray Cantonnement passable, bonne chambre, il pleut toujours. Dimanche 16 décembre 1916 Je vais à Beauvais.

Mercredi 20 décembre 1916 Ordre de la dissolution de l’E.M. Samedi 23 décembre 1916 Je vais à Beauvais pour achats pour le réveillon.

Dimanche 24 décembre 1916 Je vais à Beauvais le matin. Le soir superbe réveillon, magnifique.   Menu – Noël 1916 Potage aux croûtons Huîtres portugaises Langue de bœuf sauce piquante Civet de lièvre Petits pois au beurre Dindon aux marrons Purée de marrons Salade Fromage – Coquilles de beurre Desserts Crème chocolat – Biscuits variés Tarte aux pommes Vins fins Bordeaux et Bourgogne Café – Gnôle Cigares

Lundi 25 décembre 1916 Dissolution du premier peloton. M. Hubin( ?) n’existe plus ! Le 4ème peloton de Terron passe 1er. J’y passe.

Samedi 30 décembre 1916 Nous quittons Le-Bois-de-la-Mare. Nous passons par Beauvais et arrivons à Noirémont. Je couche dans une bergerie. Glorieux .

Dimanche 31 décembre 1916 Noirémont-Sourdon. Je loge chez des habitants très agréables. La popote est chez Madame Augusta Picquart !!!!

source: http://www.europeana1914-1918.eu/en/contributions/7803

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s