885/journal du 4 janvier 1916

Carnets du rémois Paul Hess

Rien à ce jour

Journal du jeudi 4 janvier 1917 à travers Le Miroir

Duel d’artillerie assez vif au nord et au sud de la Somme, dans la région de Rouvroy et dans celle de Verdun, autour du Mort-Homme et de Bezonvaux.
En Champagne, nos patrouilles, très actives, ont ramené des prisonniers.
Sur le front belge, violente lutte d’artillerie dans la région de Steenstraete. Les batteries de nos alliés ont causé de sérieux dégâts aux positions allemandes.
L’artillerie britannique s’est montrée active dans la région de Souchez et dans la moitié sud du saillant d’Ypres.
L’Italie annonce qu’elle a fait 85000 prisonniers et qu’elle a occupé plus de 3000 kilomètres carrés dans le Trentin et sur l’Isonzo depuis le début de sa participation à la guerre.
Sur le front roumain, les Allemands se heurtent à une résistance de plus en plus acharnée des Russes qui leur ont fait plusieurs centaines de prisonniers. La lutte est très vive autour de Focsani, de Braïla et devant Macin. Elle semble surtout devoir se développer sur la rive droite du Sereth où Broussilof a concentré des forces importantes.
Le Sénat américain a discuté la note de M. Wilson aux puissances belligérantes.
Le gouvernement français a désigné M.de Billy pour le représenter auprès du gouvernement insurectionnel de Salonique. Le roi de Grèce a consulté ses ministres sur la réponse à faire à la nouvelle note de l’entente.

L’éphéméride du mois sur http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/janvier17.html

(USA)Le président Wilson n’envisage pas d’entrer en guerre

capture-decran-2016-10-28-a-16-10-23

https://books.google.fr/books?id=e6PLAgAAQBAJ&pg=PT178&lpg=PT178&dq=4+janvier+1917&source=bl&ots=2dtaTswYHD&sig=XrKR2UcT_mOjD2RH6I1soIiCUcQ&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiQrLrK1v3PAhUIKsAKHXZkDKw4ChDoAQgqMAQ#v=onepage&q=4%20janvier%201917&f=false

Nivelle crée un 4 ème bureau

capture-decran-2016-10-28-a-16-13-10

https://books.google.fr/books?id=CNY4AgAAQBAJ&pg=PT1148&lpg=PT1148&dq=4+janvier+1917&source=bl&ots=xms69O_5y9&sig=W8bG1_u2TCCBYBJ1smD-uH-R2bk&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjvvpaX1_3PAhVCaxQKHecWD5U4FBDoAQgvMAQ#v=onepage&q=4%20janvier%201917&f=false

(Aviation)Création de l’escadrille C

021_marseillaise

L’escadrille C 21 est créée le 4 janvier 1917 sur le terrain du Bourget. Elle est mise sous le commandement du capitaine Pierre Bloch. Entièrement équipée d’avions Caudron, elle prend l’appelation de C 21. Dès le 6, elle fait mouvement avec ses Caudron G 4 et G 6 sur Arcy-Sainte-Restitue puis sur Villeneuve-lès-Vertus, le 20 janvier.
Elle est affectée au 17ème corps d’Armée affecté à la 4ème Armée, le 30 mars 1917. Ses équipages sont engagés dans la bataille des Monts, qui fait rage dans la région de Auberive-sur-Suippe, dès le 17 avril. Elle est alors stationnée à Bouy (51).

http://albindenis.free.fr/Site_escadrille/escadrille021.htm

Journal d’Yves Congar, un jeune semaines de 13 ans

« 4 janvier 1917 :

[…] Tous les occupés qui ne mangent pas cependant sont unanimes pour souffrir tout, à condition d’être vainqueurs, nous supportons jusqu’au bout la souffrance pour la patrie […].

Les Boches ont inventé un nouveau moyen pour avoir des vivres et de l’argent, toutes les poules doivent leur payer un tri- but : 1 œuf par poule et par semaine […]. Les dénonciations honteuses les aident [les Allemands] : dernièrement deux Boches se présentent chez M. Deglaire, vétérinaire et lui donnent des nouvelles de son frère et de sa sœur, M. Deglaire n’a pas été assez méfiant il accepte et les remercie, puis engagé par la conversation, les Boches lui demandent quand il en a reçu, d’où, la date etc… puis ayant vu que M. Deglaire entretenait par la Belgique une correspondance secrète, ils l’emme- nèrent à la Kommandantoche [Kommandantur] et M. Deglaire est prisonnier. Il paraît que ce sont des Français qui auraient dénoncé, on sait même qui ; oui ! Bel ouvrage messieurs les délateurs, 55 personnes en prison pour une dénonciation ! M. Deglaire, son frère sa sœur et 52 correspondants aidant ce trafic ! […]

Ce n’est plus la peine de relater jour par jour, fait par fait les évènements qui se déroulent sous mes yeux, ce serait trop ennuyeux ; mais il suffit pour vous faire une idée de notre vie, si seulement nous vivons, de lire ces lignes : une vie mono- tone, se répétant tous les jours, des vexations continuelles, une nourriture insuffisante, sans nouvelles depuis 3 ans, las d’entendre toujours le même bruit, le canon, ne voyant que des Boches, toujours des Boches, un affaissement moral, une lassitude corporelle aggravés encore par l’impossibilité de sortir de la ville, toujours sur le qui-vive ou sous le coup d’une injustice, voici le tableau bien rose de la vie aux pays occupés – calamité sur calamité, vexation sur vexation. » Source: http://www.cndp.fr/crdp-reims/enseigner14-18/carte/ac7/fic1.pdf

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s